La salle d’attente

J’étais chez le médecin. Vous connaissez tous les salles d’attentes des médecins : Des chaises pzu confortables, une petite table basse au milieu avec des tonnes de magazines hyper intéressants (Paris match essentiellement, à se demander si tous les médecins ont abonnement) et surtout datant au minimum de deux à trois ans. A coté de cette sobre décoration, des tonnes de prospectus et affiches accusatrices et optimistes [fumer tue, avez vous penser aux conséquences de l’alcool sur votre enfant, la contraception….]

J’arrive dans la salle d’attente où cinq à six personnes patientaient. Je m’installe. je me saisis d’un magazine hyper culturel [paris match cool sur Bruel!!]. Dans cette salle notre voisine, une jeune femme d’une vingtaine d’année était avec sa petite fille de 2 ans. Celle-ci était bruyante mais c’est un enfant donc je me suis dis c’est normal.

La petite fille ne semblait pas tenir en place. Elle se dirige vers la table basse et se saisis de quelques magazines et d’un seul geste en met une demie-tonne par terre. Je relève le regard, je vois la petite fille partir, laissant les magazines par terre. Je me tourne vers sa mère, et là : aucune réaction.

La mère ne bouge pas d’un poil. Je réfléchi, je me dis j’interviens ou pas genre, « excusez moi madame mais votre fille a mis a terre tous les magazines il faudrait les ramasser ou éviter que ça recommence » ou moins diplomate « tu t’occupes de ta gamine Connasse? ». Je m’abstiens.

La petite fille revient sur son forfait et là s’assoit sur les mag et les déchirent, je jette un regard noir à la petite fille, elle  se calme. Je me tourne à nouveau vers la mère qui avait dégainé son portable pour envoyer du SMS ou appeler son mec. Etant en pleine hallucination, je me retiens encore intervenir en me demandant si c’est vraiment mon rôle de lui faire la morale.

Puis une mère de famille arrive avec une autre petite fille très calme, je me dis un exemple cela va être suivi. La calme prend une chaise pour enfant pour s’asseoir et l’autre l’imite mais la traîne partout dans la salle d’attente, résultat : boucan d’enfer. Réaction de la mère? Rassurez vous toujours égal au néant. J’avais juste envie de me lever et te secouer la mère et lui dire « tu vas t’occuper de ta gosse qui fait chier la terre entière! »

Et la un miracle se réalisa, le médecin sort de sa salle et demande s’il est possible de calmer l’enfant. Et la autre miracle la mère réagit, chope son gosse [ne la réprimande pas ou lui ne explique pas, trop compliqué j’imagine] mais des qu’elle la relâche. La petite fille fonce sur la poubelle en plastique pour la mettre au sol. cette fois-ci, la mère réagit et la bloque à chaque fois au dernier moment mais sans réprimande ou  sans explication. Nous sommes au degrés zéro de l’éducation. J’ai tout simplement halluciné durant 30 minutes face à la non-réactivité ou même intérêt de la mère pour son enfant.

Parents, une seule chose, occupez vous de vos enfants, sinon n’en fait pas. C’est un geste pour la planète et la tranquillité des gens.

Publicités

Un commentaire sur “La salle d’attente

Ajouter un commentaire

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :