Mes cent films de cinéma à voir absolument – Part.4

Suite de notre visionnage des cents films qu’il faut avoir vu dans sa vie. Bon j’avoue que j’ai pas trop eu le temps de regarder des vieux films mais je vous communique mes dernières critiques.

1761affiche_Secret_de_Brokeback_Mountain_2004_3Le secret de Brokenback moutain, Une histoire de Cowboys qui s’enculent en gardant des moutons…heu avec un taiser comme ça, il faut dire que ça me branchait pas trop. Pas que je sois homophobe mais l’histoire me paraissait chiante à mourir. Et bien non, j’ai regardé et c’est beau pas tant l’histoire d’amour mais plutôt la solitude du héros principal qui n’arrive pas à vivre pleinement sa vie et cumule pas mal de misère et de non joie de vivre. C’est touchant et triste. Bref ca se regarde absolument et je comprend la présence d’un tel film dans cette liste.

Parle avec Elle, Un film espagnol portant sur un sujet pas très drôle, l’état végétatif après un accident. Là aussi une belle histoire d’amour entre deux couple plus ou moins bizarre. On découvre la vie de deux jeunes femmes à travers l’infirmier de l’un et l’amant de l’autre qui attendent leur réveil. Se crée une amitié entre les deux hommes qui aboutira à un final surprenant et un peu dérangeant.

l_D2300358dancerdvdcover Dancer in the Dark, Bon, là c’est du film pathétique. Je m’explique : Lars Von Trier a sûrement du talent mais il l’a oublié pour ce film. C’est filmé comme un film de vacances par un gamin de 5 ans avec des plans toujours trop près des visages. L’histoire est tellement triste que ça ne fait plus pleurer, et Bjork bien qu’étant exceptionnelle comme actrice joue un personnage tellement  pathétique que tu as envie de la secouer et de se dire de se bouger son derche et de se battre car elle est du mollesse à faire pâlir n’importe qui. Bref c’est 2h30 de « chianterie » sans nom sauf si vous êtes dépressif ça peut vous toucher mais sinon…c’est que vous aimez les films chiants.

Usual Suspect, oui, je ne connaissais pas Kaiser Saucé. Oui, j’ai honte de n’avoir pas vu un si bon film…. Mais bon je me suis rattrapé et franchement c’est bon. Cette mise en place avec un twist de fou, ca c’est du bon scénario avec une bonne brochette d’acteurs. Une histoire bien ficelé, à voir absolument sauf si vous avez quelqu’un qui vous a tué le film. 

InthemoodforlovemulhollanddriveMullholland Drive,Autant dire que c’est bien space, surprenant et presque incompréhensible pourtant ca se laisse regarder sans problème.  L’histoire commence sur une tentative de meurtre et la perte de mémoire de l’une des actrices qui est charmante au demeurant. Et donc nous voila parti pour 2h30 de recherche d’identité, avec un dernier quart d’heure qui demande toute l’attention du spectateur tellement c’est space.

In the mood for love, un film d’amour sans se le dire, fait de silence et de longueur comme si c’est bien le faire le cinéma asiatique. Je dois dire que c’est pas passionnant, bien fait certes mais loin d’être le film qu’il faut avoir vu. Il est plein de on dit et de peut être que qui font que on s’intéresse mais on n’adhère pas.

 

 

trainspottingafficheTrainspotting : Génial!!!! Ou comment dans l’univers des jeunes camés de Glasgow, certains essayent de s’en tirer. Entre le film déjanté, filmé a coups de séquences rapides, de passage trash, de critique de la drogue et mise en avant de l’apparition du Sida dans le milieu des années 80. Ce film est une merveille avec Ewan mac Grégor dans un rôle à sa mesure quand il était pas encore Obiwan Kénobi.

Blanche Neige et les 7 nains, a ne pas confondre avec blanche fesse et les 7 mains… Oui je n’avais pas vu ce 1ere long métrage de Disney [oui j’ai été abruti par de pervers dessins animés Japonais]. Donc je suis parti à la découverte de ce dessin animé. Il faut le dire bien assez génial pour un long métrage de 1930. on sent le manque de moyen de l’époque, les coupures etc.. mais c’est assez bien animé avec une blanche neige qui a la tête des icones sexy des année trente. Histoire classique mais efficace mais a mes yeux pas le meilleurs Disney [Roi lion et Aladdin Powa!!]

 

affiche-12-hommes-en-colere-12-Angry-Men-1957-812 Hommes en colères : Et si la personne que tout le monde jugeait coupable ne l’était pas. C’est a quoi vont devoir répondre les 12 jurés d’une sordide histoire de meurtre. Tous convaincu sauf que le coupable est la personne jugé. L’un d’entre va essayer de les convaincre un à un du contraire. Huis clos convaincant et prenant. A voir pour cette odeur de vieux films génial et d’un suspense original.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s