Mon conseil de classe

Cette année et sans mon avis et encore moins mon consentement, je suis professeur principal d’une classe. Cette fonction à pour but de vous faire adopter une vingtaine de gamins et de vous en occuper comme Dieu le père durant un an. C’est à dire, ,techniquement : faire leur suivi scolaire, s’occuper d’eux, tendre l’oreille quand ca va pas, prendre dans la gueule les avis des autres professeurs sur votre classe quand ca va pas, faire le méchant [bon l’avantage, c’est que les élèves t’embêtent moins] et gérer le conseil de classe et de le préparer.

Dernièrement, c’était la fin du deuxième trimestre, certes on a eu un peu de mal à avoir la fin mais on l’a eu. Et donc je devais remplir ma fonction de prof principal qui consiste principalement à réaliser une appréciation de l’élève. Cette appréciation qui se veut objective est basée sur les dires de mes collègues des autres matières. L’avantage cette année c’est que mes élèves je les ai dans 3 matières sur 10.

Mais il faut quand même lire toutes les appréciations, pour faire la petite synthèse qui va bien. Sachant que généralement, un élève a toujours une tare qui fait que le “résultats corrects, continuez ainsi” est toujours perturbé par une mauvaise appréciation. Bon, comme vous vous en doutez, les bons élèves ca va très vite, à 13 14 de moyenne l’appréciation est rapidement rédigée [très bon travail félicitation bla bla…], d’ailleurs comme celle à 5, 6 de moyenne [manque de travail blabla, comportement etc..]. Non, ca se complique vraiment quand les moyennes tournent entre 7 et 12.

Car en général, ce sont des élèves qui soit bavardent mais s’en tirent, soit très bons dans certaines matières et catastrophiques dans d’autres, soit les petits n’élèves qui se défoncent et jouent leurs vie à chaque devoir mais s’en tirent pas trop etc. Alors, là, il faut réfléchir et trouver la formule qui va bien, la tournure de phrase qui en 10 mots te résume l’élève à sa quintessence. Et surtout qui te permettra de passer rapidement à l’élève suivant lors du conseil de classe. Car l’appréciation mal tournée sera à l’origine de débats sulfureux entre les profs.

Après cette phase préparatoire vient, l’oral : le conseil de classe. Alors, vu que tu es le chef, tout le monde se met autour de toi avec à ta droite le chef d’établissement et le CPE. Le rôle du proviseur est très limité : il nous donne les infos sur le lycée [genre date bac etc… bref c’est le radio potin] et fais accélère le conseil si ca traine voire sanctionne et le CPE, il est là pour dire :  lui, il est vilain, lui, il est en retard, lui, il a pas de bol dans la life etc…

Bref en intro, le prof principal [c’est à dire moi] annonce la couleur, genre classe truc [bon ici les 1ere STG communication] et fait le résumé de la classe et comment ca se passe avec lui. Puis ensuite comme à une bonne réunion des alcooliques anonymes, tout le monde s’exprime sur le sujet et livre son impression sur la classe en restant général [les cas particuliers sont vu âpres].

Après ce tour de table, on attaque élève par élève. On indique la moyenne et on lance sa petite phrase préparer à l’avance en croisant les doigts pour que ca passe. Si ca passe,on peut pousser le vice [si l’élève le mérite] à proposer les encouragements, les félicitations voir les avertissements. Mais si ca passe pas alors, il faut reformuler et vite car en général, un ou des collègues ne sont soit pas d’accord soit la formule ne lui convient ou pire ce que tu as marqué ne veux rien dire. Alors on rentre dans le débat étymologique et orthographique pour trouver la formule qui le fait. Et bien sur, il faut vite trouver car il y a 25 élèves a faire passer. Autre phase de perturbations : les élèves qui vont fantasmer les profs [genre il est trop bien, il travaille trop, c’est l’élève qui fait rêver tout le monde…] soit l’élève que tout le monde veut trouer la peau et l’écarteler vif au milieu de la cour [et la ca fracasse!!]. Puis la il faut jouer le gendarme, prendre une décision ferme et définitive sur le sort de l’élève pour passer à la suite.

Après avoir fait passer tout le monde, on demande généralement aux délégués de classe si ils ont des choses a dire [généralement ca n’arrivent pas vu qu’en général ils font dans leur culotte]. et sur ces bonnes paroles tout le monde a le droit de rentrer chez lui.

 

Mais toi, tu sais que tu vas devoir tout réécrire sur les bulletins électroniques pour chaque élève dés le lendemain.

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :