Mes oraux de bac en enfer

C’est la deuxième année, où je suis en charge de faire passer les oraux. Jusqu’à maintenant, le lieu où je faisais passer les oraux correspondaient à mon prochain lycée d’affectation. Aujourd’hui, j’espère que cette tradition va cesser car j’ai interrogé à Revin. Et Revin c’est le mal sur terre.

-“Là, c’est le chemin pour aller à Revin!”

Cette bourgade de 8000 âmes est perdue au fin fond d’un trou ou plutôt d’un ravin [d’où le nom ca se trouve]. D’ailleurs l’impression est saisissante quand vous rentrez dans la ville car vous plongez littéralement dans le brouillard. Après être arrivé dans ce coin perdue au milieu de nulle part, nous nous dirigeons vers le lycée après avoir passé le quartier chaud de la ville qui est en état de décrépitude totale. A Revin, on s’est impressionné les visiteurs.

-“Alors, le bâtiment administratif doit être dans le coin.”

Un lycée digne de la Yougoslavie communiste, avec un bâtiment neuf au milieu des ruines d’une énorme cité scolaire laissée à l’abandon. Regroupant dans ses plus belles années : un collège, un lycée pro et  un lycée général, il n’est que l’ombre de lui-même. Car l’un des trois bâtiments est abandonné, les travaux ne sont plus d’actualité dans l’attente d’un nouveau lycée, bref une guerre civile aurait eu lieu, c’était la même. Nous pénétrons dans ce lycée vide comme fuit par l’ensemble des élèves avec des bureaux ou des pièces trop grandes. A Revins, on vit un vrai revival des années 40, car c’est authentique.

Au-delà des oraux qui sont tout a fait la norme, bien que beaucoup d’élève ont un “accent de cité” ce qui est surprenant pour un lycée de campagne. c’est la vue du lycée qui est impressionnante, l’horizon n’est constitué que d’une barrière verte qui entoure le lycée et la ville comme une muraille. Il n’y a aucun horizon, quand le soleil se lève dans le monde, Revin n’est pas encore au courant, si notre astre devait s’éteindre, ils risquent d’être les derniers au courant. La température ne décolle jamais, on a le choix entre froid et un mode four à plus de 40°. A Revin, on te forge à la dure.

“Ok, maintenant, tu vas gentiment nous exposer ton étude et ton projet mais sans geste brusque”

L’impression physique passé, il fallait aussi s’informer sur la teneur des élèves, sur le vie Revinoise. et bien c’est pas folichon, déjà une sorte de sélection est effectué par les profs et les parents qui envoient les meilleurs éléments sur Charleville. De ce fait, il ne reste que les purs produits de Revins qui dépassés le col de la vallée sont au delà des limites connues, on peut se dire que “la colline à des yeux” n’a rien inventé. On peut aussi considérer qu’il y a une volonté de liquider les derniers élèves afin de fermer de lycée et de fuir la vallée, seule échappatoire pour une majorité de prof. A Revin, on ne vient jamais par choix.

Le CPE m’a informé aussi des pratiques locales, outre une reproduction en vase clos limite soupçonnée, les problèmes se règlent entre Revinois, l’intervention d’une force extérieure équivaudrait à un bannissement ou une fuite pour éviter de voir bruler sa voiture et sa maison et de se faire violer. Car à Revins, on ne quitte pas la vallée, on y vit et on y meurt. De plus, la seule activité locale est le trafic en tout genre ou le supermarché [point de cinéma mon ami] donc autant avoir une vie dangereuse. A Revin, on est toujours bien accueilli.

Et pour parfaire le tout, le lycée se trouve à 1h30 de Reims avec un bon passage d’une demie heure dans des routes sinueuses de montagne. Revin c’est un peu un mauvais mix de “Population 436” et de “La colline à des yeux”. J’ai passé une semaine géniale, ouais!!!

 

Cela dit, l’accueil, au lycée était sympathique [le proviseur adjoint vit à Charleville et le CPE y part cette année]

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s