Ma sœur se marie

Ce weekend, j’ai participé au rêve de toutes les filles après avoir un bébé c’est à dire un mariage. Mais pas n’importe lequel, attention, genre le mariage qui compte que je ne ferais pas mille fois dans ma vie : celui de ma sœur.

jour-j-297.jpg

Autant dire que mon retour en dernier à la maison ne s’est pas fait dans le calme because toutes les familles étaient sur le pied de guerre, les appels de ma mère pour me dire de rentrer pour la préparation du mariage se faisait de plus en plus pressant. Mais, moi je suis un gars à la cool, alors je suis revenu la veille à H-20.  j’ai eu le droit quelques remarques sur ma chevelure, celle-ci n’étant toujours pas aux normes parentales.

Mais la considérant comme parfaite, j’ai joué sur la classe que j’avais avec. Mais après ses diverses remarques, nous y voila : un an de préparation, des invitations, des changements de dernières minutes de témoin pour que finalement je sois le témoin, des parents sous pression, ma sœur plus belle que jamais, son copain au top. Ce samedi 1er août, je n’aurais pas imaginé que mon copain de fac que j’avais croisé la première fois lors de l’oral de d’entrée en MSG allait se marier 11 ans plus tard avec ma sœur.

En ce jour ultime, je dois de me préparer au top : Douche, raser de prés, coiffer, costume cravate, sourire Brice. A 14h30,  je suis prêt, les invités arrivent, Clément mon autre pote de fac avec son amis, les parents, ma famille et enfin ma sœur et Fred au top de leur beauté.

Direction la mairie, un convoi mené par une Citroën 4 chevaux des années 30, tout le monde descend et s’entasse dans la mairie, je croise des cousins, je vois mon cousin  arrive à l’arrache dans la mairie, je file, je dois être aux premières loges pour signer un papier qui scellera la vie de couple de ma sœur. Cérémonie à la mairie classique face au maire de la commune qui nous a vu grandir ma sœur et moi.

Puis nous traversons la rue, pour la partie solennel de ce mariage, l’église [Là, on remarque que Vassy est un village super pratique vu que l’église fait face à la mairie, putain, sont fort ces bourguignons!!]. Mais, là, un vent de panique souffle avant l’entrée dans l’église : where is the bouquet???? Oh my good!!!! Laissé chez les parents, avec mon cousin, on part en mission commando à travers la rue unique de Vassy pour récupérer le bouquet!!, je reviens bouquet en mains le balance à ma sœur qui attend devant l’église avec mon père a son bras. Je m’installe devant, la cérémonie peut commencer. Cérémonie pendant laquelle, le Père Fouras semble au bord de l’évanouissement tellement il  s’emporte dans son sermon [l’amour de dieu c’est de la balle et on est pas parfait et Dieu nous pardonnerais tous nos péchés!!]. Après un les vœux et de nouvelles signatures sur de beaux papiers, les mariés sortent sous les pétales de Roses.

On enchaine sur le classique vin d’honneur et photo de famille où tout le monde va être dessus et qu’on va même faire des catégories pour les revendre ou les donnes!! Le vin d’honneur s’est aussi le moment de retrouver les membres de la familles que l’on a pas vu depuis des lustres mais aussi de découvrir les arrières grands oncle que l’on connait pas. Pour ma part, je revois mes cousins du coté de mon père surtout Johan avec qui j’ai bu plus que de raison tout en discutant éducation nationale, celui étant formateur pour des jeunes en couverture zinc. Puis aussi de découvrir que l’une de mes cousines sera prof de Français dans la même ville que moi!! Je croise aussi les parents de pas mal de mes potes  d’enfances et finis de m’achever en compagnie des employés de mon père : David et Loïc qui ont le même âge que moi [et qui m’ont supporté en tant que boulet quand j’allais bossé avec mon papa esclavagiste].

Après, le vin d’honneur on enchaîne sur le repas. Repas fort copieux en compagnie de mes cousins. Le repas a été entrecoupé de  divers jeux comme le classique “lui, elle et moi” avec en combo le jeux des chaises musicales au cours duquel j’ai eu le droit d’inviter ma sœur et son mari à la galette des rois. J’ai évidemment fais part de mon art en scatologie sur les mots qui accompagneront les pots de confiture qu’ils ouvriront chaque dimanche et rempli le livre d’or d’un mot doux pour ma sœur.

La soirée se terminé vers 3h30 entre danse, discutions autour d’un verre de champagne, des souvenirs, des larmes, de l’émotion, des parents heureux pour leur progénitures, c’était grosse journée pour ma sœur mais la première du reste de sa vie, celle d’une continuité mais aussi d’une date importante, une journée chargée en émotions avec ma famille et ses amis, une journée qui lui restera en mémoire.

Ce n’était pour pas le premier mariage pour moi, nombreux de mes amis sont passés par la case mariage mais celui de sa cadette n’en reste pas moins un passage important de sa propre vie, un souvenir gravé dans ma mémoire.

Publicités

Un commentaire sur “Ma sœur se marie

Ajouter un commentaire

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :