Le vide

Je suis célibataire depuis peu. Comme chaque début du célibat, il faut évacuer l’histoire qui vient de stopper, de prendre fin. Une sorte de liquidation judiciaire sans les huissiers. j’ai l’impression de ressentir un vide autour de moi, que quelque chose manque. La séparation a entrainé différentes remises de biens, l’appart doit être vidé de ses affaires, répartir les différents objets communs après négociations, les choses que l’on veut garder ou non mais au delà des biens matériels, l’absence de la personne accentue cette sensation de vide. Depuis trois semaines, je joue au gérant administratif, je me débarrasse de tous les souvenirs pour repartir de zéro et retourner à ma vie de célibataire afin d’oublier ce vide, ce trou béant dans ma vie.

expressereverdetomber-default.jpg

De mon point de vue, c’est une grosse histoire. Au final, c’est toujours une grosse histoire. Surtout quand celle-ci se finit mal. Surtout que ne serait pas une histoire de moi [j’apprécie moyen l’humour de répétition]. Je m’aperçois que quand tu vis ou sors avec quelqu’un depuis un certain temps, au moment de la rupture, il y a un vide plus ou moins important qui se crée. Un vide qu’il faut combler rapidement pour ne pas sombrer.Pourtant j’ai connu des périodes de célibat qui correspond a de très bons moments de ma vie.

Je n’ai jamais vécu le célibat comme une punition, genre je suis seul et personne m’aime, toutes les mêmes etc… mais plus comme un délivrance genre on va se foutre de la junkfood au cul avec du tournoi de Street Fighter 4 sur l’écran géant des parents. Parfois quand l’histoire tourne à sens unique de revivre des choses dont l’autre m’avait privé. Mais ici, j’ai l’impression que c’est différent car, je n’étais pas privé de quelque chose. Mon âge, mes projets avec cette personne sont peut être aussi responsable de ça.

profondeur de l’engagement nous fait voir aussi la profondeur du vide qui se crée. En fait, je m’aperçois que vivre à deux crée un espace vital plus grand. Le vide vient de cet espace déserté par l’autre.Mes ex précédentes n’ont jamais occupé un espace aussi important que celle-ci mais peut être parce que j’avais rien vécu vraiment avant. Les jours passent, les semaines passent et ce vide se réduit, je le sens.

Mon entourage, mes amis, les encouragements de tous entendu mille fois mais qui font toujours chaud au cœur. Mais aussi peut-être l’habitude de cette situation fait que ce vide cicatrise vite jusqu’a que la plaie se  referme complètement et que je puisse passer à autre chose.

C’est à ce moment là que je serai vraiment délivré de l’autre. Quand il n’existe plus.Toutes les fins de mes relations sont passés par ce vide, ce manque mais il est toujours nécessaire pour apprendre, pour évoluer, pour prendre un nouveau départ. 

Publicités

4 commentaires sur “Le vide

Ajouter un commentaire

  1. ne t’inquiète pas tu vas apprendre à vivre sans, à oublier et je suis sûre qu’après avoir pensé un peu à toi à travers diverses distractions ( je ne préciserai pas lol ), tu trouveras une fille très bien qui saura te rendre heureux ! tu le mérites ! jt’adore, bisous

  2. Ca ira. Le seul remède à l’amour, c’est d’aimer encore plus. Nous autres déprimés on y croit jamais, jusqu’à ce que ça arrive. Le vide s’estompera, il faut juste que tu remplaces les souvenirs en te changeant les idées, le temps reste la meilleure solution. Si tu as besoin, n’hésite pas 🙂 Bisous

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :