Mon père, ce menuisier!

Aujourd’hui, je vais vous parler de mon père, un grand homme dans ma petite vie. Mon papa a fait beaucoup pour moi et pour ma découverte du monde du travail, surtout pour découvrir le travail manuel. Mon père n’est pas un homme très causant de nature. Enfermé sur lui même, on pourrait le qualifié de timide mais efficace autant dire quand il élève la voix je fais plutôt dans mon froc [même à 30 balais]. Mais mon père m’a surtout enseigné le travail, le dur travail. Etant lui même menuisier et un bon, très bon menuisier reconnu par ses pairs, il a commencé à travailler très jeune [genre 14 ans] donc pas moyen pour que son fils de tout juste 14 ans glande durant l’été comme un sale ado qu’il est.

full metal jacket  “Alors mon petit gars, t’as cru que c’étaient les vacances scolaires et bien tu vas bien en chier!!”

Alors quand l’année scolaire touchait à sa fin et que j’allais profité d’un repos bien mérité, mon père se transformait en esclavagiste avec son fils, lui rappelant plusieurs choses très utile pour son existence : je suis nourri, logé, blanchi alors je bosse et je ne pose pas de questions. Bref en gros, il allait m’apprendre la vie de manière plutôt couillu et surtout l’art du bricolage [les bricol’girls c ‘est mieux, pourtant].

Terminator“Guillaume, tu as 15 minutes pour être prêt, je suis clair.”

En fait mes taches consistaient surtout à de l’assistanat dans différents travaux manuels répétitifs et pas très productif mais utile au développement de l’entreprise. Lorsque le personnel était mobilisé et qu’il y avait besoin de main d’œuvre pas cher, il faisait appel à moi. En général, j’étais prévenu 15 minutes avant, je devais être habillé, avoir déjeuné et être au garde à vous dans l’atelier à répondre à la mission qui m’était imposée. Autant dire qu’en 15 minutes, je déjeunais, je me brossais les dents et enfilais un bleu de travail, le reste étant superflu.

inc017“Je le retiens Papa. Il y en a pour dix minutes, tu vas voir c’est que dalle qu’il disait!!”

J’ai eu le droit à plusieurs missions plus ou moins passionnantes par exemple une charpente en plein soleil, je dormais sur les poutres entre midi et deux pour tenter de dormir un peu vu que le soir je sortais très tard avec mes potes et que ça tapait à mort sur le toit. De plus mon père était toujours là, à 7h45 pour me réveiller avec son : “Guillaume, debout!!”. Une autre fois, il a attrapé mon cousin, ma sœur et moi pour nous a emmener à Avallon au fond d’une cours avec une bouteille d’eau, des ciseaux, du joint d’isolation et des baguettes en bois pour fenêtre. Il nous juste montrer ce que l’on devait faire et nous a planter là, nous récupérant que vers 18h30 le soir. On avait les doigts couverts d’ampoules et aucun échappatoire. Il y a eu aussi le transport de fenêtres PVC dans mon ancienne école maternelle avec ma force de fille à 15  ans, je pensais que j’allais mourir a chaque effort pour monter les portants de fenêtre. Mais aussi, la peinture de fenêtre en pleine chaleur que je devais refaire à chaque fois car ca ne convenait pas. La plus fun des missions fut la destruction de mon ancien collège à coups de masse. Mon père devait refaire toutes les boiseries du collège mais pour faire du neuf il faut détruire le vieux et ca c’était ma mission….Mes missions recherche de matériaux à travers tout la bourgogne mais ca ce n’était rien avant le mur….

Mur

“Comment ca? Ca convient pas, Papa!! j’ai même fait des miradors, merde!!”

Oui, le mur… Mon père eu la bonne idée de faire enfin que je fasses un mur derrière l’atelier pour un hypothétique projet qui ne vu jamais le jour. L’idée était que je construis de mes mains un mur haut de 1m et long d’une dizaine de mètre. N’ayant jamais fais de maçonnerie, j’allais apprendre. Après avoir appris à fabriquer le ciment [une sorte de pate à crêpes collante], disposer les parpaings, jouer avec un poids et un niveau. Je m’engagea dans mon projet pharaonique évidemment, ce fut le mois avril le plus pourri depuis 10 ans il faisait gris, froid et pleuvotait tous les jours. Arrivé à la moitié de mon mur, mon père était venu inspecter. Il pris quelques mesures, regarda le niveau et conclu que le mur n’était pas droit et il le mit tout au sol. Il avait anéanti une journée de travail en 10 minutes. Evidemment étant au service de mon père je dus recommencer. Au bout de 4 jours, le mur fut terminé, je n’avais plus de doigts, ni de mains, j’avais du ciment partout mais j’avais réussi. Après l’aval de mon père et sa sacro saint bénédiction du mur, j’eu le droit de profiter mes vacances de Pâques de Terminale.

papaetgui“Mon père avait trouvé celui qui allait tondre sa pelouse pendant 10 ans” [real picture]

Je me plains mais en fait non, je ne regrette pas ces moments avec mon père. Cela m’a enseigné pas mal de chose, m’a fait comprendre la dureté de son métier qui me permettait de manger, de m’arracher dans mes études pour offrir mieux à mes enfants [si j’en ai un jour mais le chat vit bien]. Ce fut de bons moments, des souvenirs, des moments privilégiés avec un homme qui parle peu mais toujours juste et compte beaucoup pour ma sœur et pour moi. J’ai, certes, détesté ces moment sur le coup car j’étais qu’un jeune con mais aujourd’hui je m’en délecte comme du caviar [enfin dans mon cas comme un bon verre de lait] car c’étaient de bons moments entre mon père et moi.

Dans un an c’est la quille pour lui, qu’il en profite à mort. il mérite.

Publicités

3 commentaires

  1. Ah mon cochon tu dis bien ce que tu veux lol car on voit que tu as la mémoire courte, en effet c’est con qu’il n’y ait pas eu de photo de prise lorsque tu étais dans la chaise longue à boire un bon verre de jus d’orange frais en me regardant tondre la pelouse hé hé

  2. Je ne dis pas ce que je veux, la pelouse, je l’a tondais toute l’année, sous-traiter n ‘était qu’appliquer les bonnes méthodes de Papa.

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s