Mon état d’arrestation – Partie 1

Il est temps de révéler à la face du monde mes rapports avec la police. Deux événements m’ont fait connaitre les joies de la justice française. L’une est tout à fait normal et l’autre est complètement surprenante. Revenons en 1997, mes cheveux longs sur les épaules, ma 106 entre les mains fonçant faire une fête que je ne ferais jamais. Alors que je fonçais sur une avenue improbable de Bourges, je prenais une rue sur ma gauche pour arriver à la dite soirée et là c’est complètement le drame…

Independence-Day_l – “Et merde!!!!!”

Je suis percuté par une voiture sur ma droite, et mon véhicule part en vrilles ce qui arrache la plupart des panneaux de circulation routière de la commune de Bourges. Je m’en sors avec quelques contusions et les pompiers qui avaient la bonne idée de me suivre m’ont emmener à l’hôpital pour observation et une semaine de repos. Outre le fait que la police me fasse souffler dans un ballon car ma voiture puait l’alcool [normal une bouteille de goutte a explosé dans ma voiture]. Me voila, assigné à comparaître au tribunal de Police pour refus de priorité à droite, blessures involontaires et dégradation de biens publics. Bref je vais être juger. Forcement, je m’attendais au pire avec mon look de délinquant juvénile et de sale drogué grunge aux cheveux longs. Mes possibilités de clémence étaient limitées. Avant de passer devant mon juge, j’ai eu le droit à un entretien avec un avocat. celui-ci m’a principalement rassuré : pas de prison, pas d’inscription sur casier judiciaire bref au pire un retrait de permis, ouf!!!

phoenix_wright_news – “OBJECTION votre Honneur!!!! ce n’est pas la faute de mon client, si son look est à chier!!”

Puis vient le jour du jugement, effectivement, c’est pas drôle. On vous appelle pas votre nom, prénom, date de naissance, situation, tout l’état civil y passe. On me rappelle les faits, on demande si c’est bien cela, le procureur explique ce que je vais prendre, mon avocat tente de minimiser ma peine. Moi je regarde mes pieds et profite du spectacle quand même, c’est pas tous les jours que l’on assiste à son propre jugement. Le juge me regarde et me fait la morale, et que “c’est pas bien” que “faut faire attention” et que “je suis un danger” [bon ca mon moniteur de conduite le savait déjà] bref… je prend sévère. Un retrait de permis est envisagé et confirmé pour 1 mois et demi soit durant mon stage de 2éme année d’IUT. Bref retour au scooter.. ce qui n’est pas plus mal.

Mais ce n’était rien avant que la police me convoque….

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :