Ma coopération pour survivre dans ce monde de brute

Depuis que je me suis remis à jouer, j’ai découvert un nouveau type de jeu : les jeux en coop. [Il faut comprendre en coopération]. Ce style est particulièrement à la mode sur les nouvelles générations de consoles. Normal, me direz vous : le développement d’Internet, l’émergence des joueurs toujours plus nombreux et une volonté de casser l’image du joueur solitaire seul au monde pour sauver l’humanité. Voilà, bien des arguments pour lancer des campagnes marketing autour de : viens mon pote, on va dézinguer du vilain!!.

army-of-two-the-40th-day Bon, ils sont où les vilains, nos guns sont prêt à vomir des milliers de balles!!

La Wii, la Xbox 360 et autre PS3 axe la majorité de leurs jeux sur la coopération à deux, le jeu en équipe pour passer des aprèm à deux à killer du méchant. On rentre à vrai dire dans une nouvelle dimension du jeu, enfin surtout pour moi. Mes souvenirs de jeux en coopération se limitaient à Double Dragon 2 sur NES et encore… Ça finissait en général en combat de rue entre Billy et Jimmy à coups de Cyclo-Tournant [je pense que Ced comprendra très bien]. Les jeux des autres consoles où on jouait à deux ou à 4 étaient plutôt des duels : Street Fighter 2, Crash bandicoot kart, FIFA, etc.

1783 – “Mais viens tâter de mon Cylo-tournant infernal!!!!”

Mais la Xbox 360 me fit découvrir la coop et à moindre mesure le blog du Reilly avec sa présentation de Army of two. Car ce jeu a été conçu, penser pour jouer à deux avec un pote. En effet, ici pas question de sauver le monde ou la princesse mais de gagner de l’argent, du bon dollar des familles en jouant les mercenaires et en lançant des blagues bien couillues en se checkant à tout va parce que les vrais mecs sont comme ça.

Dollardroguepute Weah!! Mon pote!! A nous les dollars, la drogue et les putes!!

Pour ce jeu, je me suis associé avec l’homme dont on ne peut pas prononcer le nom. L’avantage de jouer avec ce gamer réputé sur la planète Counter Strike, c’est qu’il est rompu à toutes les techniques de combat, de guérilla urbaine, de survie. Il manie le fusil de sniper avec dextérité et maîtrise une multitude de fusils d’assauts, bref il est sur-entrainé et il m’a sauvé une paire de fois les fesses. Je dois dire que ce jeu nous à fait tomber dans une faille espace-temps vu que lors que l’on commence on ne sait pas quand on s’arrête et ni au bout de combien de temps ni à quel moment…. Ce qui déforme un peu ma vie sociale mais une chance que j’ai une adorable girlfriend douce et compréhensible…

army-of-two -“Gui.D, Tu fais chier de mourir tout le temps, tu peux arrêter!!”

Enfin tout çà pour dire que la suite est sortie, cela s’appelle Army of Two : le 40éme Jour. Ca semble bon, efficace et fun et comme le diraient Salem et Rios avec la M134 tout devient plus facile!! [et c’est vrai].

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s