Escanuela, Espagne – Mi vida a la hora española

A part mes fantastiques aventures en Andalousie, mes journées se sont un peu toutes ressemblées. Le gros de mon programme : footing dans les oliviers, piscine option Baby-sitting si les petites cousines de mon amie sont là [notre mission : les surveiller et jouer avec elles], dodo à la piscine [à chaque fois pour ma part], voir les amis, se promener dans le village, manger, prendre une douche, faire caca… Un air de vacances mais version España.

7371645687.jpg

Evidemment, là haut, on vit à l’heure espagnole donc décalez votre journée de français moyen de 2 à 3 heures : on mange à 14h le midi, une siesta à partir de 15H et diner vers 22h etc. Les journées paraissent plus longues du coup car en général vers 9h30, la chaleur me tapait dans la gueule réveillait et la journée commençait avec un programme de folie. J’ai aussi eu le droit à ma séance M6déco. On a juste refait une partie de la terrasse de l’entrée, un peu de travaux pratiques durant les vacances, pourquoi pas. Une de mes grandes satisfactions de mon séjour à Escañuela fut le fauteuil à bascule car quand la chaleur est écrasante et que vous êtes fatigués, ce fauteuil était un vrai havre de paix apportant tranquillité et repos à toute personne se posant dedans, qu’est ce que j’ai pu glander dedans devant la chaine Catho espagnole [oui c’est la seule que l’on captait, j’ai bien kiffé le dessin animé avec Jésus et ses apôtres]. Qui dit vie espagnole, dit nourriture espagnole, les derniers jours de mon séjour, j’ai vécu espagnol : sortie au bar entre mecs où tu t’envois des Bargas, de la bière ou des tapas [enfin pour moi des Fanta limon], tu manges un plat de malade une sorte de pâté de pain avec oignons, tomates et évidement de l’huile d’olive [mais tout est à l’huile d’olive] où tout le monde tape dedans : la Miga.

Miga-« Je rassure tout le monde : ca se mange et on n’a pas été malade. »

Le soir, on ne restait pas à la maison, j’ai eu la chance de rencontrer des amies espagnoles avec qui je communiquais peu car je comprenais que dalle. L’espagnol date de la terminale pour moi [avec un 7 soit ma plus mauvaise note du bac] mais après quelques jours j’arrivais à comprendre des brides et à communiquer de manière parcellaire. Je suis aussi parti à la recherche de burgers dans deux villes car fort bien vendu. Mais pas n’importe quel burger, des burger espagnols, prononcez hamburgeras. D’ailleurs ces sandwichs assez fameux étaient composés de viande haché de porc avec tortillas et autres compléments alimentaires espagnols [Espagne ou pas Espagne]. L’avantage de sortir le soir en Espagne, c’est que les conso ne valent rien, du moins sont très peu cher. A raison de 5 euros la tournée générale, il y avait de quoi se péter la panse à coup de Fanta limon [bien que le Schweppes soit meilleur]. Puis on a dormi chez eux, après qu’ils nous est vendu les joies de la clim et tout le toutim.

En clair, l’Andalousie, c’était fun, j’y ai passé une excellente semaine [ok 9 jours]. J’ai vécu beaucoup de bonnes choses. Comme j’ai promis j’y retournerais.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :