Mes bandes dessinées #09 : Kenshin le Vagabond

KENSHIN-perfect-1 Kenshin le vagabond est ce que j’appelle un excellent manga, l’un des rares que je relis régulièrement alors que la série est terminée depuis 7ans. Découvert par hasard car le thème du samouraï m’intéressait, que le trait était vraiment sympa et les personnages principaux pleins de promesse. Je me suis lancé dans l’aventure de ces 28 tomes et de ces films d’animation, du bonheur pendant 5 ans. Alors qu’est ce que Kenshin le vagabond a de plus que les autres mangas?

Commençons par le début et l’histoire de ce manga : tout se passe en 1878 à Tōkyō. Kenshin Himura, ancien assassin surnommé Battosaï, durant l’époque du Bakumatsu, cache un passé très lourd…Devenu un vagabond depuis l’instauration de l’ère Meiji, il parcourt le pays muni de son sabre à lame inversée, avec le désir de ne plus tuer. Il rencontre une jeune fille qui cherche à protéger son dōjō, Kaoru Kamiya, et finit par s’installer chez elle après l’avoir aidée.Kenshin_OAV_Tsuioku_Hen_13 Peu à peu, ils vont rencontrer leurs futurs compagnons : Yahiko Myôjin, un garçon issu de la classe des samouraïs qui devient le disciple de Kaoru, et Sanosuke Sagara un adepte en bagarres de rue. Malgré son désir de ne plus tuer, Kenshin se fait rattraper par son passé et le gouvernement a souvent besoin de lui. En effet, même si la paix est rétablie dans le Japon, certains hommes cherchent encore leur place dans cette nouvelle société loin d’être parfaite. De plus, malgré la nouvelle place de Kenshin aux côtés de Kaoru, persiste en lui une pensée sombre et douloureuse….

31  A la lecture de ce résumé vous vous doutez que vous découvrirez un pan de l’histoire du 19eme siècle Japonais. L’histoire est fictive mais est ancrée dans une réalité historique et relate des évènements réels. Du coup c’est une véritable immersion dans l’histoire japonaise et c’est l’un des bons points de ce manga. De plus le personnage principal est intéressant et complexe, fait de faiblesses et d’un lourd passé dévoilé que le lecteur découvre peu à peu. Les seconds rôles sont traditionnels pour Shonen le méchant gentil [le végéta de base], le fidèle compagnon et second couteau, celui qui assurera le futur, la fidèle jeune femme amoureuse et courageuse. Ajoutez à cela une clique de personnages intéressants avec une profondeur qui amplifie l’histoire et donne de l’importance à tous [ce qui est rare, généralement des personnages secondaires disparaissent car soit devenus faibles soit peu développés]

Les combats dynamiques [c’est un shonen quand même], kenshindes ennemis vraiment bons à part quelques ratés [de l’aveu de l’auteur]. L’ensemble est cohérent et passionnant.  L’histoire est très bien développée, présentant les différents personnages apparaissant dans la série de manière classique [Kenshin les rencontre, les combat et ceux-ci changent ou s’allient a lui]. La seconde partie avec les 10 sabres et Shishio est passionnante, enfin le  passé de Kenshin  est une tuerie scénaristique qui explique bien des choses et enfin la dernière partie de l’histoire contre Enishi qui a des twists de folie.

Vous l’aurez compris, j’ai aimé ce manga, pas de montée en puissance extraordinaire car le héros est déjà très fort et ses ennemis tout autant. Des personnages blessés avec un devoir de rédemption fort en fond un manga passionnant et dynamique. A lire et a relire.

Publicités

2 commentaires

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s