Mes élèves et l’écriture

L’un des problèmes majeurs qu’ont rencontré mes profs quand j’étais élève, c’était de me lire. Mon écriture “pate de mouche” et pratiquement illisible fut l’un des mes défauts récurrents et souvent reproché par mes professeurs. Pourtant j’arrivais à me relire [enfin pas toujours quand même]. Quelque part, ce défaut est une chance car quand j’ai changé de place dans la salle de cours pour me mettre à la place du professeur, j’ai du faire face à ce problème : relire mes élèves.

note1 -“En lisant des copies, on a parfois cette impression….”

Je peux parler de déchiffrage, Champollion est en moi à chaque correction de devoir. Car je découvre aussi par quoi sont passés mes professeurs entre plissage des yeux, divination ou extrapolation de phrase pour tenter de comprendre une réponse, une idée, une langue.. vivante ou morte. Je me suis dit alors que mes professeurs devaient me haïr. Pourtant J’ai mis en œuvre pleins de choses pour m’améliorer : Utilisation d’un stylo à plume car la façon de tenir le stylet m’obligeait à m’appliquer, travailler sur la façon de tenir mon stylo, grossir mon écriture, bref je n’ai pas ménagé mes efforts. Malgré cela mon écriture est resté des plus horribles.

gto_3-“Non mais on ne va pas se laisser faire non plus!!!” 

Mais le plus important face à cette vilaine écriture, c’est de noter correctement les élèves. Mais il faut réussir à les lire, je me vois mal les contacter pour leur dire “eh Jean Valjean [Aujourd’hui mes élèves portent des noms tirés des misérables], tu as mis quoi exactement à la question 2?”. Surtout que cette incompréhension scripturale de ma part peut soit valoriser de mauvaises réponses soit dévaloriser de bonnes réponses. Alors dans le doute, la plupart du temps qu’en il n’y a plus de solution, j’utilise avec la majorité de mes collègues, une technique ultime : La non-correction avec points en moins pour illisibilité. En clair on sanctionne l’élève car on y comprend rien et qu’on se cache derrière le soin, genre : oh la la que votre copie n’est pas propre, je ne peux noter cette copie”.

Terrorsite– “Donnez-moi un point en plus ou je tire sur ce mec !!” – “Faites ce qu’il dit !" – “Je ne négocie pas avec les terroristes”

Je me demande donc parfois si mes élèves font des efforts de ce coté-là. J’ai des écritures assez variées, des superbes avec les majuscules à l’ancienne, des garçons qui ont une écriture de filles ou des filles avec une écriture de garçons. Le seul constat assez unanime c’est qu’en général, les filles écrivent mieux que les garçons, je dis bien en général. D’ailleurs de mon coté pas grand chose à changer, je préviens toujours dès le début de l’année scolaire que j’écris mal et donc qu’il faut suivre car le tableau ne sera pas d’un grand secours.

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :