Mon amie et sa formation privée

En cette fin d’année scolaire, beaucoup de terminales se préparent à leur poursuite d’études. Certains n’ont pas eu la chance d’avoir été sélectionnés au BTS : faute de dossier convenable et de réussite improbable au bac. Beaucoup d’entre-eux vont se diriger vers des formations dites privées en alternance, Une bonne initiative que de conjuguer formation et expérience professionnelle. Car ces centres qui préparent au BTS ou tous autres diplômes d’Etat. Mais ils ne sont pas sous le couvert de l’Education Nationale et doivent rendre des comptes limités en terme d’heures et d’éventuelles compétences dans les domaines enseignés. Certains de ces centres sont bons comme le CFA de la marne. D’autres sont sans scrupules promettant monts et merveilles sans soucis de réussite des élèves. Le but étant de recruter pour gonfler les effectifs, peu importe le niveau du candidat, l’intérêt du candidat, le type d’entreprise pour faire le stage, les manquements à la pédagogie, les parties du programme non étudiées ou la préparation bancale à l’examen. Le but est de faire du chiffre d’affaires.

Priorité -“Question de priorité”

Je ne parle pas à tort et à travers, je parle de vécu. J’ai travaillé pour des centres de formation privés et publics en alternance en voyant les avantages mais aussi les inconvénients. J’ai vu aussi les deux années de mon amie en BTS plus que laborieuses et aussi celui de collègues récupérant les déçus de ces centres de formation. Le mieux est de parler du vécu d’une personne de sa connaissance qui est plus que probant. Elle sort de son BTS avec succès après deux années bien chaudes bouillantes, elle s’était embarquée dans une galère sans le savoir. Comment savoir que l’EPVM est un centre de formation bien pourri. Utilisons les bons mots, je ne parle pas de la qualité des profs, que ce soit en privé public ou professionnel il y a du très bon comme du très mauvais, je parle d’encadrement de suivi des étudiants, de promotions de formation, c’est à dire l’essentiel pour les étudiants, la formation sert l’apprenant et nous les gens qui y travaillons.

classe-1663470169 -“ Qui a dit que Onizuka était là pour enseigner une matière?”

Certes niveau pub [environ tous les quinze jours dans les gratuits] et discours foireux , l’EPVM est plutôt balaise. Normal, ce genre d’institut se finance par le nombre d’inscrits, alors parfois peu importe si l’entreprise et le métier ne correspondent pas aux attentes du diplôme. Par exemple pour la préparation du diplôme de BTS Négociation Relation Client : la téléprospection ou l’accueil dans un centre de loisirs sont à des kilomètres des attentes des examinateurs ou des recruteurs. Ce BTS prépare de futurs professionnels dans la gestion de portefeuilles client et dans la vente. Chez ce centre de formation privé, un “poste en assurances et gestion de clientèle » dissimulait en réalité un centre d’appels et démarchage clientèle pour le compte d’une société d’assurances. Gestion de clientèle : Rien. Rapport avec un diplôme bac + 2 : Néant. Etudiant placé : Ok. Fric : Ok. Mais ce centre de formation n’a pas le choix, s’il veut du Chiffre d’affaires, il faut de l’apprenti. Je sais de quoi je parle, après trois ans au CFA de Chalons, et je parle de choses qui se font le mieux dans le privé. On nous menaçait, mes collègues et moi, de licenciement s’il n’y avait pas tant d’apprentis chaque année, en gros travaillez et taisez vous car sinon c’est le chômage.

Si vous voulez faire de l’apprentissage, il vaut mieux se tourner vers les Greta dans les lycées car l’encadrement connait mieux les attentes des diplômes et pas de postulat financier derrière. Si un problème survient, on tente de résoudre le problème. L’IUT aussi assure un excellent suivi en cours de diplôme. Pour ma part, je vais voir mes étudiants au moins 2 fois par an et ils peuvent me contacter s’il y a un soucis, cela fait parti de mes prérogatives.

telephone-“Des réponses adéquates”

Quelle réactivité en cas de problème avec l’entreprise? Dans un centre de formation privé soit ça se passe bien et ouf!! Pas de problème, soit ca se passe mal et aie! Car dans l’adversité vous serez seul. Il faut savoir qu’un contrat engage l’entreprise et le centre de formation. Un contrat qui oblige l’entreprise à libérer l’apprenti pour qu’il puisse suivre les cours. Cette obligation, si l’entreprise ne la suit pas, eh bien vous vous débrouillerez pour rattraper vos cours. Eventuellement le centre de formation privé enverra un courrier à votre patron mais juste pour le prévenir de ses obligations, au cas où! Mais l’entreprise a des besoins alors tant pis pour vous, l’entreprise paye le centre de formation, l’entreprise est une cliente, et le client est roi. Alors que le contrat de professionnalisation mis en place oblige l’entreprise à laisser l’apprenti travailler QUELLE QUE SOIT la charge de travail de celle-ci. Il existe une tolérance mais équivalant à une ou deux semaines maximum.

salle de classe Vide-“Le client est roi”

On est face à un centre de formation qui ne respecte pas ses apprentis, pas ses contrats, pas l’obligation de suivre la formation théorique (les cours), qui en cas de problèmes n’assume pas [dilemme avec le patron, action zéro du centre de formation, je le répète on ne fait pas chier les clients] , qui offre des heures plus qu’aléatoires sur la formation théorique, un nombre d’heures minimum a exécuter pour passer le diplôme alors que le contrat stipule que toute la formation théorique doit être suivie sauf cas de force majeure [est ce qu’un première de lycée peut faire un rappel de la force majeure??]. La répartition pédagogique plus qu’aléatoire : les cours de préparation à l’oral avant l’écrit, les cours d’écrit après les écrits finaux du BTS juste pour respecter le quotas horaire, si on peut m’expliquer la logique? Les avis pour le BTS basés sur le dernier BTS blanc alors qu’il doit porter sur l’ensemble des deux ans sachant que cet avis peut jouer pour la réussite du BTS. Des étudiants qui après un an veulent retourner au GRETA vu le cirque, Des pourcentages de réussite à la louche pour faire une belle pub  : 77% (selon EPVM) ou 58% (constaté)…. telle est la question.

Math-“Le mystère des mathématiques quantiques”

Je ne pourrai que vous encourager à vous tourner vers les DUT ou GRETA en alternance si tel est votre choix et fuir tout centre de formation privé comme MAESTRIS ou EPVM qui ne sont pas là pour les étudiants et surtout pour éviter les mauvaises surprises.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s