Hiroshima, Japon – Mon amour (elle était facile…)

DSC_0500J’ai quitté Kyoto et j’ai repris mon périple à travers le Japon. Ma prochaine destination est Hiroshima. Normalement, Je devais faire un arrêt à Himeji mais le château est en rénovation. Il est, parait-il, le plus beau de l’archipel mais malheureusement il est  recouvert d’une bâche pour la durée des travaux, peut être au retour j’essayerais de faire un arrêt.

Ces mots sont écrits dans le Shinkansen car pour une fois, je n’ai pas le silence et le calme habituel, j’ai même plutôt des gens qui parlent fort comme s’ils étaient seuls… Manque de pot pour notre continent ce sont des Espagnols qui braillent en famille comme si on ne s’entendait pas parler, enfin surtout les enfants qui ont du mal à se calmer [comme dirait mon amie, une bonne tarte dans la gueuleuuuu]. En fait, on n’entend qu’eux vu que tout le monde dort ou se tait. Pour vous donner une idée, ils doivent être à 4 ou 5 mètres devant moi et j’ai l’impression de participer à la discussion.

DSC_0504Hiroshima est une petite ville d’un million d’habitants et à notre arrivée vers 15h, elle m’a paru très calme. Surement à cause de l’O-bon, la toussaint local, où les Japonais retournent dans leur famille pour honorer leurs ancêtres. Au bout de cinq minutes de marche me voila à l’hôtel : HanaHostel. Un mix entre le ryokan et l’auberge de jeunesse, c’est à dire ambiance cool avec pas mal d’étrangers [dont une française qui est arrivée en même temps que moi.]. Yuki, mon hôte, m’accueille, très sympathique, en m’expliquant les règles d’usages dans l’hôtel. Après avoir découvert ma chambre et ses superbes rideaux, je me suis dirigé vers le Mémorial de la Paix en prenant le tram.

DSC_0510Hiroshima est surtout connue pour être la première ville bombardée par une bombe nucléaire. La ville fut entièrement détruite et plus de 200000 personnes furent tuées. De cette catastrophe, Hiroshima s’est relevée en s’opposant farouchement au développement de l’arme nucléaire et du nucléaire en général.DSC_0515 Le Mémorial de la Paix est un parc qui se situe juste en dessous de l’explosion de la bombe, juste à coté d’un des rares bâtiments à être resté debout après le souffle de l’explosion.DSC_0559 Autant dire que de voir apparaitre ce bâtiment en ruine à coté d’un parc verdoyant est surprenant. De plus, beaucoup de mémoriaux sont édifiés en souvenir des victimes de la bombe. Non loin de là se trouve une stèle où plein de bouteilles d’eau sont déposées en souvenir des milliers de victimes mortes de leurs brulures réclamant de l’eau, très émouvant.

DSC_0526Après une rapide balade dans le parc du Mémorial de la Paix, j’ai pu voir une stèle en hommage à Sadako et aux enfants morts de la bombe. Sadako était une petite fille de 12 ans morte de la leucémie en 1955 suite aux radiations de la bombe. Elle avait décidé de confectionner 1000 grues en origami pour voir son vœu exaucé: Guérir. Mais elle mourut avant d’atteindre son objectif. Dans un élan d’émotion nationale, les petits écoliers Japonais confectionnèrent les grues manquantes et ils continuent aujourd’hui en sa mémoire.

DSC_0529Puis je suis arrivé au musée du Mémorial de la Paix. Un musée consacré à la journée du 6 aout 1945 et au développement de l’arme nucléaire. Un musée qui prend aux tripes en dénonçant le développement de l’arme nucléaire et d’une certaine manière la bêtise humaine. Beaucoup de témoignages ou de petites histoires sur les enfants morts à cause de la bombe. DSC_0531Devant des vêtements ou des jouets où on nous explique à qui ils appartenaient et comment ces enfants sont mort généralement d’une manière horrible. Prenant, triste, émouvant, on ne sort pas indemne de ce musée et on vocifère contre les débiles qui osent tenter d’utiliser ou de développer l’arme nucléaire.

Il fallait me changer les idées, direction le centre commercial géant d’Hiroshima. Comme dans les autres villes, il s’agit  d’une rue couverte avec des dizaines [des centaines] de magasins. DSC_0570J’ai fait un tour à la Taito Station, une salle de jeux. Entre pachinko, jeux vidéo genre Street Fighter, jeux de courses etc, j’ai tenté de jouer à un jeu de shoot assez rigolo avec souffle d’air dans la face. Le jeu consistait à shooter des requins armés de nos deux mitraillettes. Avec mon amie qui criait et la pression des ennemis, je me suis bien amusé à tous shooter, je recommande, surtout avec l’ambiance si particulière des salles de jeux japonaises super bruyantes.

Je finis sur une note négative avec mon repas. J’ai testé un resto où tous les plats/tapas sont à 270 yens. Une formule qu’Alice m’avait recommandé. J’étais installé dans des sortes de “box prison”, niveau ambiance, c’était cool. Mais le serveur ne comprenait pas un mot d’anglais. Il a pris ma commande que j’ai attendue très longtemps (plus d’une heure) et que je n’ai pas eue en entier. DSC_0574Bref, et vu qu’il ne me comprenait pas et ne faisait pas beaucoup d’effort, je n’ai quasi rien mangé vu qu’il ne m’ a pas servi toute notre commande… Arrivés à la fin pour payer, la note s’annonce salée pour les quatre tapas enfin livrés. Brefj’ai payé et je me suis cassé car comment expliquer qu’ils m’ont compté des trucs dont je n’ai pas vu la couleur… Dégouté. Tout voyage comporte des points négatifs, il en fallait bien un.

Je suis rentré sous les lumières d’Hiroshima, une ville douce et calme…

Message à ma mère : j’espère que tu as pensé à changer la litière de Mimoune depuis notre départ! Merci.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :