Osaka, Japon – Mon barbecue japonais

DSC_0858Mon départ d’Hiroshima s’est fait sous la pluie torrentielle. Je prends ma deuxième douche une demi-heure après la première. Une pluie au Japon, ça rince mais pas qu’un peu. Arrivés à la gare, plus mouillés que secs, impossible de réserver une place pour le Shinkansen pour Osaka. Toutes les réservations étaient complètes, ma seule chance sont les wagons réservés aux non-réservations justement. Tous les trains rapides possèdent quelques wagons pour ceux qui n’ont pas pu réserver de place. Une chance pour moi, je n’ai dû attendre que le prochain arrêt pour qu’un monsieur japonais me propose sa place.

DSC_0777Dans la catégorie look improbable, j’ai croisé un Japonais les cheveux teints en châtain/roux clair [la couleur officielle des Japonais et Japonaises voulant changer de leur couleur brune] habillé de blanc avec une veste en jean’s Blanche ouverte sur son torse nu. DSC_0768Le look destroy mauvais garçon de manga qui a une consonance assez réelle ici. De toute manière niveau look, je suis servi. La mode est identifiée comme romantique par mon amie pour les filles : des couleurs claires ou pastelles, des dentelles un peu partout et beaucoup de motifs fleuris ou à pois. Enfin ce n’est qu’un pendant de la mode : entre les chaussures compensées, à talons super hauts, les bottes, les ballerines, les jupes supra courtes ou les minishort en jeans, DSC_0774les tops, les maillots en crochet, les faux cils, le maquillage très noir autour des yeux, les cheveux longs détachés [d’ailleurs il y a des campagnes de pub sur la Yamanote pour dire aux Japonaises de se les attacher pour ne pas gêner leur voisins en cas de wagons bondés] et le rouge sur les joues,DSC_0790 les Japonaises prennent soin d’elles et osent s’afficher sans complexe. Elles cultivent également leur teint laiteux en fuyant le soleil à tout prix grâce à leurs ombrelles ou à des gants couvrant tout l’avant-bras. De coté des mecs, c’est tout aussi original. Les cheveux sont souvent en épis ou assez courts et parfois même colorés, cela dépend. DSC_0788Pour les fashion-victimes mec la mode est plutôt pantalon de costard, chemise et boléro. Mais on a aussi le look rappeur [casquette de baseball, grosse chaine et pantalon au niveau des genoux, le coté relou en moins], le look surfeur [avec les cheveux blond et la peau bronzé], le look salarymen [pantalon foncé + chemise blanche, c’est quasi un uniforme, c’est toujours pareil pas de chemise de couleur], etc. Et évidemment les collégiens et les lycéens, filles ou garçons avec des uniformes différents selon l’école où ils sont, en général pantalon et chemise pour les mecs, jupe et chemise ou haut de marin pour les filles. Et encore je vous la fais courte, je pourrais écrire des pages entières sur la mode et le look des Japonais.

Après une heure trente de Shinkansen, nous voila enfin à Osaka. Je n’y reste qu’une nuit, assez pour découvrir cette ville et retourner à Tokyo. Osaka est l’une des villes les plus importantes du Japon avec une grosse activité maritime. Elle est surtout connue pour sa vie nocturne, nous allons bien voir.

DSC_0731Avant tout, découverte de mon nouveau logement. J’ai choisi pour ma nuit à Osaka un hôtel avec chambre à la Japonaise, et quel hôtel! On peut le classer dans la catégorie 3 ou 4 étoiles français. Vue sur Osaka, chambre au sixième étage, chambre luxueuse et spacieuse, la grande vie en somme. Osaka ne sera le lieu de grosses visites supraculturuelle et bobo. Non, en fait Osaka est connue pour sa galerie marchande couverte qui ne se termine pas [je ne suis pas allés jusqu’au bout après plus d’une heure marche], ses néons, son château.

DSC_0745Avant toute chose j’ai donc remonté cette fameuse galerie marchande qui se trouve être une rue couverte, blindée de magasins, de restau, de supermarchés, de salles de jeux, de tout. j’ai fait un petit détour pour voir un petit temple coincé entre des restau et des salles de Pachinko. Tout mignon avec son DSC_0762bouddha entièrement couvert de mousse que les gens viennent arroser en priant. Puis nous avons continué dans Dotombori, la fameuse galerie marchande. L’avantage c’est qu’il fait frais avec les clims des magasins ouverts sur la rue, pas très écolo mais vital pour les petits européens que nous sommes face à la chaleur moite de l’été nippon. J’en profite pour manger une crêpe bien de chez nous. En effet, une chaîne propose toutes sortes de crêpes aromatisées à emporter comme à Reims. Enfin à la différence que là vous avez une vingtaine de choix allant de la crêpe sauce chocolat avec des morceaux de bananes à la crêpe à la glace vanille et au caramel, sans parler des crêpes salées fourrées au poulet, au fromage… Bref un choix de fou pour des crêpes tournant autour de 4€ [évidemment quantité et qualité sont au rendez-vous]

DSC_0796Nous avons ensuite bifurqué vers l’Amerika Mura, le village américain. En fait des magasins dédiés à la culture américaine : casquette, baskets. On y croise des jap skateurs, une statue de la liberté en haut d’un immeuble, des drapeaux américains. Un lieu sympa pour se promener après ce petit égard, je suis encore retourné dans Dotombori [toujours en avançant, je précise]. Afin de finir notre après-midi, je suis allé au Château d’Osaka. Il est magnifique, au milieu d’un parc immense et vert surgit le donjon d’un blanc immaculé du Osaka-Jo. D’un point de vue du monument,DSC_0825DSC_0830 il est très impressionnant bien qu’il ait été entièrement reconstruit en béton en 1931. Il n’a rien à voir avec le bâtiment d’origine, c’est plutôt un musée sur l’histoire du château et surtout  d’Hideyoshi Toyotomi, le bâtisseur du château en 1598 et personnalité importante dans l’histoire du Japon.

Après avoir admiré la vue sur Osaka du haut du donjon, il faisait grand faim et ce soir j’ai décidé de tester le barbecue japonais. J’ai fait mon choix sur Yakiniku Rokko. J’ai une boisson offerte et le restaurant semblait bien sympa. J’ai été accueillis par le responsable qui parlait parfaitement anglais et je me suis installé à une table affublée d’une grille sous un petit feu en son milieu. On m’a présenté les formules qui coûtent environ 20 euros à 40 euros par personne. Je choisi la moins chère qui me semblait déjà fort garnie et copieuse. Et là, énorme déception, on m’a amené une assiette [genre celle que vous avez chez vous pour manger] avec 18 petits morceaux de viandes finement coupés, soit 9 pour chaque personne. Sur-méga déçus, surtout pour le prix. Niveau gustatif par contre ça déchirait, j’ai savouré chacun des quelques morceaux que j’avais. Jusqu’au moment où la serveuse est revenue vers moi et m’a demandé quels morceaux je souhaitais manger à nouveau. Sur le moment, j’ai pensé que ça serait compté en plus dans l’addition jusqu’à ce que je m’aperçoive que tout est à volonté, et la ce fut l’orgie. On a enchaîne les morceaux de viande de bœuf [on n’est pas loin de Kobé, la meilleure viande du monde], de porc, de poulet, le tout finement grillé par mes soins. Car c’est réellement un barbecue, on m’amène la viande et je la faisais griller moi-même. Un délice. Mon amie s’est littéralement goinfré de viande et en a repris encore plus que moi. Si vous venez à Osaka, à tester.

DSC_0906DSC_0909Pour finir la soirée, je suis allé boire un verre dans un café rock. Mais l’heure peu tardive fait que le bar était vide. Pourtant de grands noms du rock semblent être passés ici en vue des photos scotchées au mur. Puis je suis retourné tranquillement sur l’hôtel en passant par Dotombori [oui oui encore]. Mais de nuit, c’est un peu Las Vegas, Des néons, des écrans géants en veux tu en voila. Apparemment Osaka vit la nuit et ça se voit.

Je vous écris de ma vue sur la rue au sixième étage de notre hôtel, Magnifique. Demain, nous retournons à Tokyo.

DSC_0913

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s