Tokyo, Japon – Mon averse tokyoite

DSC_0963La journée a commencé sous la pluie…averse. Une vraie pluie tropicale, des gouttes énormes et en moins de deux j’étais trempé. Le programme de la journée fut donc compromis et le parc Ueno remis à plus tard. Dans un premier temps, rejoindre mon lieu de petit déjeuner m’a donné une idée de ce qui allait nous attendre dans la journée.

DSC_0930En effet, ma pension est en accord avec un petit bar de quartier pour le petit déj, il faut donc me rendre à une centaine de mètres pour déjeuner. Mais quel déjeuner!!! Copieux et bien savoureux, jugez plutôt : fruits frais, jus d’orange, céréales, toasts beurrés par la proprio. Ce petit déj’ était parfait pour remettre au point le programme de la journée : Direction l’université Meiji.

DSC_0940Sous une pluie torrentielle et après une erreur GPS de ma part, le temps adéquat pour me faire tremper jusqu’a l’os, je suis enfin arrivés dans le quartier de l’université. Un quartier dédié aux ventes d’instruments de musique. Ce qui m’intéressait dans ce quartier, c’est le musée gratuit sur la criminologie au Japon. Très intéressant sur comment les lois étaient proclamées au Japon et comment on rendait justice au Moyen-Age et jusqu’au début du 20ème siècle au Japon. Fallait pas faire le con, j’ai quand même noté deux trois idées intéressantes pour mon retour [mon préféré : assis sur les genoux sur une plaque de bois en dent de scie avec une pierre sur les cuisses!!].

DSC_0950Après ce petit musée fort instructif, direction le Tokyo Dôme, le Stade de France local. Je croise des masses de supporters des Yomiuri Giants, l’équipe de baseball la plus connue de Tokyo… Et à 14H36, la terre a tremblé, la panique!! Les gens couraient partout, criaient, tombaient par terre et se faisaient piétiner alors que les immeubles autour de moi s’effondraient, les trains déraillaient, les avions s’écrasaient et que Godzilla apparaissait tandis que les forces d’autodéfense Japonaises faisaient leur possible pour sauver des vies et que les pompiers étaient affairés à stopper les incendies. Bref l’apocalypse totale…

Enfin çà, c’est que vous avez cru quand vous avez vu ou entendu les infos. J’étais donc au Tokyo Dôme et j’achetais des tickets pour un match de baseball [nous vivons le Japon à fond]. Ce n’est que le soir en rentrant que j’ai appris par ma sœur qui vit à Chalons sur Saône qu’il y avait eu un nouveau tremblement de terre à Fukushima ressenti jusqu’à Tokyo. DSC_0960J’y étais mais apparemment pas au bon endroit. Le seul tremblement de terre que je pense avoir ressenti, c’était cette nuit, comme si un camion passait à coté de l’immeuble. Cela a duré 5 à 10 sec, le temps de me rendormir, et encore je ne suis pas sûr…

DSC_0957Mais revenons à ma journée. Après le Tokyo Dôme, j’ai pris la direction d’Akihabara, la Mecque des Otakus et autres Geeks. Du matériel informatique sous toutes ses formes : calculatrice, PC, jeux vidéos, pièces détachées et d’un autre côté : des mangas, des figurines, des portes-clés, des T-shirts, tout sur nos héros préférés. Pour les magasins de jeux vidéos, il n’y a pas de prix exceptionnels [je reste sur l’Angleterre pour les prix imbattables], DSC_0968par contre niveau goodies sur les séries de votre choix, c’est bonheur. Des prix intéressants et surtout de la concurrence, je me suis donc fait bien plaisir en achetant un Robot [on est au Japon le pays du Robot], un Naruto, un kimono et mon amie m’a offert un Kenshiro de toute beauté et encore je me suis retenu, il y a vraiment le choix.DSC_0981

Autre curiosité dans le quartier, les Maids. En effet, qui dit geek ou Otak  dit statuette de filles au seins énormes et dit aussi filles [réelles] avec des voix perçantes habillées en soubrette. Akihabara est rempli de Maid café, dans la rue vous avez donc des filles habillées en soubrette, en écolière, avec des oreilles de chats, qui vous interpellent en proposant leur café ou pour les plus coquinoux DSC_0977d’entre vous des massages privés [si vous pensez que je vous ai pas vus mes deux hustler cluber préférés!!]. J’ai donc décidé de me faire un Maid Café. Après avoir longuement attendu l’ouverture du LBS Café, je me suis rabattu sur le Pinky café. Je suis monté au troisième étage [alors je ne l’ai pas dit mais au Japon ça se passe souvent en hauteur] et j’ai été accueillis par trois filles vêtues de rose, avec mini jupes à froufrou et dentelles et petit chemisier blanc. Voix de crécelles et tenue assez soft enfin plutôt Kawai comme on dit au Japon [enfin c’est comme ça que les Japonais les préfèrent]. DSC_0976Une maid s’est occupée de nous car c’est surement elle qui parlait le mieux anglais. En fait c’est comme dans un café, on prend une conso ou un petit truc à manger pendant que les maids font le service ou mettent de l’ambiance. Pour moi l’ambiance c’était des filles bunny venant de la planète Ribbon qui ont pour mission de redonner le sourire aux gens. Effectivement, les filles avaient le sourire. A chaque plat qu’on m’apportait, je devais chanter avec la maid, une petite chanson [Love, love Pinkeeeee!] en faisant le signe du cœur avec les mains. DSC_0980C’était une expérience tout à fait sympathique et rigolote, on a bien déliré dans ce café. De plus la maid qui s’occupait de moi était gentille, faisant tous les efforts nécessaires pour se faire comprendre et semblait fascinée par le fait que je venais de France.

Après toutes ces émotions et cette grosse journée, retour à mon hôtel pour récupérer et préparer notre visite du marché aux poissons tôt demain matin. Là ça risque d’être plus tendu en terme de motivation au réveil.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :