Japon – Mon retour en France est une très très très longue journée

DSC_02976h02, le réveil sonne dans ma chambre au Ryokan Shigestu. Je suis allongé sur le dos, j’ouvre les deux yeux dans la pénombre de la chambre. Ca y est, c’est le jour de mon départ, trois semaines viennent de s’écouler au Pays du Soleil Levant, mon voyage s’achève. J’ai réalisé un des rêves que je caressais depuis mon adolescence : découvrir le Japon. Ce qui a rendu ce voyage encore plus inoubliable.

DSC_0645Trois semaines, c’est long et court comme me disait une amie. En regardant derrière moi, je me disais que j’avais l’impression de n’avoir rien fait. Pourtant j’ai avalé des kilomètres, découvert des villes, des monuments, des personnes, des situations, des dizaines de choses que j’ai essayé de vous conter dans ce blog mais l’expérience reste intense et forte et il est difficile de la contenir avec des mots.

En y repensant, j’ai gravi le mont Fuji, bu un verre dans un maid café, tenté d’avaler un vrai dîner japonais, vu les horreurs commises à Hiroshima, découvert l’une des plus belles vues du Japon, mon amie s’est promenée en tenue de Maiko dans les rues de Kyoto, je suis allé au sento me délasser dans un bain chaud avec pleins de Japonais, j’ai vu Tokyo de haut et illuminée la nuit, et plein d’autres choses [et là je vous invite à relire les 21 articles précédant celui-ci].

J’ai terminé de prendre notre douche, les sacs et autres valises sont pleins à craquer de souvenirs, de vêtements neufs, de vêtements sales, de cadeaux demandés, de manga en japonais. Je quitte l’hôtel direction le métro et ensuite le train pour m’emmener à l’aéroport de Narita.

DSC_0160Mais entre-temps, une petite mésaventure pour payer les derniers tickets avec ma carte bleue qui ne passait pas. J’ai dû abandonner mon amie au pied de la borne, remonter les divers escaliers jusqu’à la surface et tenter de trouver un mini supermarché ouvert pour payer nos billets de retour. Me voilà courant à travers le quartier d’Asakusa pour trouver une borne de retrait. Je n’en ai pas parlé mais au Japon, il faut avoir du liquide, vous avez une chance sur deux que votre carte ne passe pas ou tout simplement que l’on n’accepte pas les paiements par carte, ce qui est fréquemment le cas [comme dans certains Macdo]. Je n’ai pas eu trop de problèmes pour payer. DSC_0242A part lors de certains retraits car celui-ci est souvent plafonné. Une carte est souvent limitée par semaine, ce qui n’est absolument pas pratique au Japon. Soit vous partez avec beaucoup de liquide, ce qui n’est pas super plaisant ni rassurant, soit vous demandez un gros plafond de retrait. Mais revenons à ma course effrénée dans les rues de Tokyo pour une borne de retrait. Je trouve un premier 7eleven qui n’accepte que les visa, dammed!! Je dois donc trouver une borne qui prend les mastercard. Après avoir trouvé mon bonheur, me voila définitivement parti pour l’aéroport de Narita.

DSC_0526Je refais le chemin inverse de mon arrivée. Je me rappele ce chemin, la chaleur étouffante, mes premières images du Japon, ma panique avec les transports en commun [qui ne sont pas faciles au début]. Je croise des lycéens se rendant en cours. Puis enfin mon arrivée à Narita. Après avoir rempli les formules d’usages avant mon envol pour la France, je prends mon petit déj’ à “Vie de France”, comme un dernier souvenir à mon voyage et rappel de mon futur retour : manger dans une chaîne japonaise qui fait du croissant français. Mais aussi des viennoiseries totalement improbables. Je donne une mention spéciale au gâteau fourré à la pomme et fromage et celui au melon avec de la chantilly à l’intérieur. verdict : mangeable et pas mal en terme de saveurs, un peu space, je l’accorde.!!!

DSC_0535Mon voyage prend réellement fin, A l’heure où j’écris cet article, j’ai rejoint le continent et Je me dirige vers Copenhague pour faire mon transfert. Mais avant, je dois passer la journée la plus longue de ma vie. Concrètement ma journée du 24 août aura duré 31 heures. Ce voyage au Japon restera ancré dans ma mémoire. Un beau voyage, un vrai, chargé de bons souvenirs.

PS : Merci à ceux qui ont lu le blog et les petits commentaires que j’ai reçu, c’était toujours un plaisir de les lire.  Je suis ravi d’avoir partagé ce voyage avec vous [puis c’est mieux qu’une soirée diapo…].

Publicités

Un commentaire

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s