Mon speed-dating…au lycée

Je vois d’ici vos têtes effarées par ce titre. Oui, messieurs, dames, j’ai participé à un speed dating  [carrément]. Oui, j’ai discuté en tête à tête avec des jeunes filles, mais pas que. Oui, il y avait des garçons [mais tous majeurs, n’exagérons rien quand même] Oui, ils m’ont raconté leurs vies et en plus ce sont des étudiants [et ouais!!]. Je suis comme ça, les conventions je les shoote comme dans un FPS. Je fais des trucs de ouf, enfin pas vraiment. Effectivement, je vous sens dans l’incompréhension : “Comme est-ce possible que je rencontre des gens alors que j’ai une petite amie, et en plus ce sont des étudiants!!!” On va tout remettre dans son contexte sinon je sens que l’on va me prendre pour DSK un pervers et que tout va partir en vrille. Car en fait c’était l’intégration de mes étudiants de BTS.

cent-jours-a-palerme-1984-04-g

J’avoue que c’est tout de suite moins glam. Déjà je n’ai pas d’intérêt à faire un speed-dating car j’ai tout ce qu’il faut à la maison. Mais cette année, j’ai la chance d’enseigner en BTS, enfin une chance… [tout dépend, niveau préparation de cours, j’ai l’impression que l’on me brise les genoux à chaque fois que je mets en place un cours]. Bref, pour créer un effet de groupe, une ambiance, l’équipe pédagogique organise des petites journées d’intégration dont une matinée de speed dating.

484149-bigthumbnail

Le principe n’est pas de former des couples en BTS, nous ne sommes pas une maison de passe. D’ailleurs vu notre public, nous aurions la plus grosse communauté lesbienne de la ville. J’imagine que les quelques mecs de la classe doivent être aux anges. Le but est tout autre. Les premières années discutent avec les deuxièmes années pour se choisir un parrain ou une marraine. D’où la question : “est ce que les mecs choisissent leur marraine sur des critères purement physiques ?” mais passons. Le nombre de premières années étant inferieur à celui des deuxièmes années. J’ai décidé de combler les vides et de découvrir mes étudiants. Une manière amusante d’entrer en contact avec eux.

entretien

Entre la surprise des étudiants de me voir s’assoir devant eux, la discussion franche et les réponses à mes questions sur le BTS, leurs projets professionnels, leurs avis sur le stage, sur Charleville pour les étrangers c’est à dire hors Ardennes[ce message est co-signé par le comité “Rendez les Ardennes à la Belgique”]. Je dois dire que cela m’a permis de connaitre un peu plus mes élèves, chose qui ne m’est pas toujours permis dans le cadre des cours par manque de temps et de possibilité. L’expérience fut agréable et tout à fait intéressante. A renouveler à l’avenir, en espérant que cela nous permette de travailler dans une bonne ambiance.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s