Ma mini série est Bref

Bref, aujourd’hui, je vais vous parler de la mini-série qui cartonne mais aussi et parce que j’aime bien. Il faut être franc, cette série n’a absolument pas besoin de moi pour être connue car elle fait rire la France. J’avoue être surpris que le principe et le format purement web rencontrent un tel public et surtout fassent le buzz de ce début d’année….

bref_604

Personnellement, je n’ai jamais vu en direct cette série. J’ai découvert cette série comme beaucoup de monde sur Internet et non sur Canal+. Forcement quand vous voyez 5 puis 10, puis 15 de vos contacts mettre des vidéos ou dire j’aime “Bref”, la tentation du clic est très forte. C’est comme ca que je suis devenu aficionado de Bref. Sur la dizaine d’épisodes que j’ai pu voir, tous sont au moins drôles, parfois moins bien mais drôles voire très drôles et très bien. Ce qui permet de comprendre le gros succès de la série [le buzz!!]. Leur page Facebook prend cher tous les trois jours prenant 100 000 fans de plus [à l’heure actuelle les 800 000 fans sont dépassés pour une série qui va fêter ses 1 mois], autre preuve de son succès. Enfin, je vous parle de cette série mais il est possible que depuis la rentrée, on vous est enlevé et séquestré pour tourner dans un necroporn durant le mois de septembre et que “bref” ca ne vous parle pas du tout.

serie_bref_canal-600x250

Bref est ce que l’on nomme un format très court [1 minutes 40]. Un format très prisé des web vidéo. Un épisode nous déroule le quotidien d’un personnage qui se résume selon synopsis ainsi : “Dans la vie au début, on nait, à la fin on meurt. Entre les deux il se passe des trucs. Bref c’est l’histoire d’un mec entre les deux”. On est face à de la comédie court mais bien loin d’un gars/une fille ou scène de ménage. Bref nous livre le quotidien d’un Geek, trentenaire, un peu looser presque brut à partir d’une situation que tout le monde a déjà vécue. Le tout rapide, court, dynamique en quelque sorte : bref. Dialogue minimaliste avec toujours une voix off pour commenter l’action et ca frappe là où c’est drôle. très drôle. Cette mini série passe deux à trois fois par semaine sur Canal + pendant le grand journal mais son format court permet de le voir sur le net [et ça c’est une très bonne nouvelle].

bref01

Cerise sur le gâteau pour nous, Rémois : Après le stade de Reims, Le champagne et PPDA, l’auteur et l’acteur principal Kyan Khojandi est rémois. Comment je le sais? Eh bien comme tout le monde quand on cite “le lycée Clémenceau à Reims” dans un épisode, pas de doute possible on est face à un rémois ou c’est la plus grosse coïncidence du siècle [Certes Wikipédia me l’a confirmé bien que cette source ne soit pas la plus sure au monde]. Mais il n’est pas tout seul dans cette aventure, le coauteur et pas des moindres je le connais sous le nom de Navo auteur de la Bande pas dessinée [tout est dans le titre] avec un subtile placement dans la chambre de notre héros [je n’en dis pas plus]. Bref deux artistes qui ne sont pas à leur coups d’essai entre stand up, Djamel comédie show, Kyan fait son cinéma sur France 4 et qui sont bons.

Bref, une série qui est géniale avec des gens qui sont géniaux derrière, à voir et à revoir. Et pour ceux qui n’ont encore pas vu, foncez sur ce lien, pour aller voir justement!!

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s