Mes bandes dessinées #13 : GTO

Oh! Joie, j’ai acheté le tout dernier GTO. Quelques années après la fin de la série principale, voici le grand un retour de Eikichi Onizuka, le prof le plus déjanté du Japon. Avec Shonan, 14 days, Fujisawa nous replonge dans les délires de l’ancien mauvais garçon du Shonan devenu le plus dingue et le plus barré des profs de l’éducation nationale Japonaise….Je ne vous vois pas réagir, quoi??? vous ne connaissez pas GTO et Onizuka, ça ne vous parle pas…. Mazette mais où étiez vous ces dix dernières années????

GTO1GTO, Great Teacher Onizuka est un manga sorti début des années 2000. Le personnage principal : Eikichi Onizuka  était déjà le héro principal d’une ancienne série où on suivait son adolescence de mauvais garçon du Shonan entre fille et baston. Onizuka n’a pas changé, il a seulement quelques années de plus. Il a terminé la fac et cherche un boulot fortement rémunérateur et est toujours puceau. Après avoir rencontré une lycéenne plutôt mignonne qui lui met un plan car elle sortait avec son prof, il décide de devenir prof pour serrer de la petite lycéenne japonaise. Mais manque de pot pour lui, il atterrît dans un collège avec des jeunes ados qui refusent l’autorité de leurs professeurs et des adultes en général. Le manga va enchainer entre énorme délire, baston, et la reprise de confiance de ses élèves à travers Onizuka et les adultes. Un manga critique sur le système scolaire japonaise mais surtout connu pour son humour décapant et totalement délirant.

Onizuka14days

Un manga ne laissant aucun temps mort dans sa construction scénaristique, dynamique et accrocheur. La série prit fin au bout de 25 volumes assez haut en couleurs et c’est l’une des séries dont je ne me lasse pas de relire. Fujisawa avait sous entendu que l’on retrouverait Onizuka un jour où l’autre. Et jour de fête, c’est chose fait avec GTO – Shonan 14 days. L’histoire se déroule suite à un incident  avec un autre professeur dans la série originale. Notre héros passe à la télévision où il raconte qu’il a enterré vivante une élève. Tous ceux ayant vu l’émission sont choqués, il faut donc qu’Onizuka se cache à Shōnan. Dans le train, il fait la rencontre de Shiratori Ayame, professeur dans le centre d’accueil pour jeunes « Le Cygne Blanc » qui lui demande de l’aide pour s’occuper des enfants…

La suite reste fidèle à l’original, le manga ne perd pas de sa saveur, l’histoire se déroule avec panache mais peut sembler être déjà vu par rapport à la série originale. Le cadre reste ancré dans le quotidien du Japon actuel ce qui le rend particulièrement sympa. Bref une lecture pas prise de tête pour les fans du plus grand prof du Japon.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s