Ma semaine pour devenir maitre es Taekwondo

La semaine dernière, j’ai quitté Reims pour rejoindre la région parisienne et me rendre à Chatenay-Malabry, une charmante bourgade au sud de Paris. Durant ces sept longs jours [où j’ai presque pu sécher l’école], je suivais une formation consacrée à l’art d’enseigner le taekwondo…En fait, concrètement, j’ai fait un bond de quinze ans en arrière pour faire un retour au lycée.

beaux-gosses

Car au-delà de la préparation à notre diplôme d’enseignants en taekwondo, on vivait comme au lycée. Aaaaaah le lycée : Les profs, les cours, les bons potes, les petits délires ou les plus gros.. Et bien notre stage, c’était à peu prêt ça pendant sept jours avec des cours, de l’EPS à outrance, de la cantine [pas bonne comme à l’époque et avec un seul produit laitier], de l’internat, des copains et copines, du travail le soir pour préparer les exams. Un vrai condensé de lycée en une semaine avec une rentrée et une fin d’année. A la différence que j’ai 33 ans et que j’étais dans un CREPS, le lieu où les futurs champions de France de diverses disciplines se préparent [Ici, le volley féminin, GR, karaté….mais aussi hockey sur gazon]. Nous étions au milieu d’un parc forestier, il n’y a pas à dire c’était classe. Qu’est ce que je foutais là-haut?  J’étais en formation pour préparer le premier module du CQP taekwondo. Un diplôme qui me permettra d’enseigner, d’ouvrir un club, d’être rémunéré voire être le maitre du monde [enfin je crois…].

Cortex

Cette formation a commencé pour moi de la meilleure des manières car comme d’hab, je suis arrivé méga en retard, la faute à la circulation parisienne et ses bouchons sans fin [et quelques erreurs d’orientation]. Comme lors d’une vraie rentrée, j’ai rencontré mes nouveaux camarades de classe avec un peu de timidité. On ne se connait pas, on se regarde genre : “qui sont ces gens?”. Notre seul point commun, c’est le taekwondo et notre envie de l’enseigner. Après les premières heures passées  assis sur nos chaises puis au fur à mesure des jours passés, une complicité et un vrai esprit de groupe sont nés entre nous et ça c’est le point super positif de ce stage.

TaeKwondo

Le fait de partager un quotidien et de vivre dans un esprit commun autour d’une même passion, ici le taekwondo, nous a permis d’échanger et de créer des liens et pour ma part de rencontrer des gens très différents que je n’aurais pas croisés dans mon quotidien [je partageais ma chambre avec un légionnaire d’origine Ukrainienne!!!! soit dit en passant, il était très cool].  J’ai pu échanger autour du taekwondo comme jamais je l’avais fait auparavant. Mais au-delà du sport ou de la formation qui nous réunissaient, j’ai passé de vrais bons moments et fait des échanges bien sympathiques avec les gens qui m’entouraient. Au fond, on était tous différents mais cela n’a nullement joué dans nos échanges. Quand on se retrouve à 22h30 au milieu d’un parc à exécuter des poomsés de Taekwondo alors qu’il fait froid et humide, à préparer des mouvements pour notre examen du lendemain, à faire le mur pour manger dans une pizzéria, que l’on s’entraine au combat au milieu de la cafet devant des gens désabusés, qu’on squatte les chambres pour conclure la soirée, on peut dire que ça rapproche.

DIFTKD

Je suis revenu du stage avec l’impression d’avoir vécu une excellente expérience humaine et sportive. Les formateurs étaient de vrais pros et on sortait des cours en ayant vraiment appris quelque chose. La vie en groupe était vraiment quelque chose d’agréable [je n’ai pas fait l’internat au lycée] surtout avec les personnes qui étaient avec moi. Nous nous sommes séparés en espérant nous revoir à Toulouse dans un premier temps pour conclure ce diplôme et autour d’une bonne table à l’avenir.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s