Ma PS One revenue du passé

DSC_0022En retournant, chez mes parents, j’ai fait un tri parmi mes reliques vidéoludiques. Je suis retombé sur ma PSone. La console qui a succédé à ma Super Nintendo. J’avais eu la version 1 mais à force de la mettre sur le coté [pour parfois finir par le retourner] pour tenter de faire tourner un jeu à cause de la surchauffe de la lentille, j’avais cédé à la V2 plus compact et moins soumise à ce problème de réchauffement.

J’avais acheté cette console car plus puissante plus séduisante [et avec le bac en poche] que ma super Nintendo. Mais avec le recul si on me demande quels jeux m’ont marqué sur cette console, j’avoue que je vais penser à deux ou trois jeux mais en regardant ce que ce que j’avais gravé acheté. Je me rends compte que la PSone a été pourvu de mal de bons jeux. Les premiers jeux que j’ai acquis étaient plutôt mauvais avec le recul, je m’en rends compte. Comme Adidas Power soccer, le seul jeu de foot où tu pouvais marquer du rond central en lob… On est très loin de la référence qu’était FIFA 98, LE jeu de foot avec la possibilité de qualifié les iles Tonga pour la coupe du monde de football.

alundra16Niveau jeux d’aventures, je me souviens surtout d’Alundra. Une sorte de Zelda3 like de toute beauté, d’un fun hors du commun et vraiment passionnant. Dans le même type mais plus jeu de rôle, c’est surtout Suikoden 2 avec son scénar d’enfer et Grandia qui ont su me tenir en haleine des heures entières. Dans un genre moins fantasy mais qui envoi du lourd : Metal gear solid. Je me rappelle de la boite double CD, du jeu du scénar de ouf, de l’aventure, de la couille, et des passages titanesques, le jeu qui préparait le futur des jeux sur consoles.

syphon_filter02D’ailleurs dans le même genre des personnages mythiques, j’ai eu Tomb Raider, le 1 avec les seins les plus pointus du mondes. J’ai aimé ce jeu, j’ai galéré sur ce jeu, j’ai tenté la suite et j’ai arrêté aussi vite que le jeu mettais de temps à charger. Lara m’avait séduite une fois mais pas deux. Toujours dans le même genre : Syphon filter, un mélange d’infiltration et de shoot avec un héros testéroné comme il fallait. Un licence avec suite qui n’a pas eu autant de succès que le un. Dans la même catégorie, les Resident Evil était sympa, j’ai passé pas mal de temps sur le 2 qui était plus fun moins stressant et surtout accessible pour moi. J’y avais joué après avoir entendu beaucoup de bien du 1.

DSC_0020J’avais quitté ma super Nintendo blindé de jeux de baston pour retrouver une console pauvre dans cette catégorie. J’ai eu Tekken 3, le seul jeu ou en ne maitrisant rien tu pouvais écraser n’importe quel adversaire [Aaaah Hwoarang et ses coups pieds, une seule technique utilisée et beaucoup de victoires]. Mais Rival School reste le jeu WTF avec ses équipes de collégiens à la KOF avec un générique de ouf et des combats assez fun. Mais la perle sur cette console : Street Fighter Alpha 3. Oui car une console sans Street c’est caca. Le jeu qui a usé la lentille, le jeu où j’ai été humilié par Nico maintes et maintes fois [street fighter 4 a redoré mon blason]. Un jeu qu’il était bon avec des pleins de persos et des versus de folayyyy. Dans la même catégorie… J’ai craqué sur les DBZ tous mauvais sur cette console. Alors que sur Super Nintendo c’était des perles [surtout le Budoken 2]. Sur PSone, ils étaient mauvais ou mauvais… Grosse déception.

Colin_mcrae_rally-frontLes jeux où je suis complètement à coté sont les jeux de courses alors que tout le monde se bukkaké sur Gran Tourismo… Bah moi je détestais, je me faisais chier mais chier sur ce jeu. Passer des permis, respecter des vitesses mais déjà que j’en avais chier pour le vrai alors en virtuel… Le seul jeu fun était Colin Mac Rae, un jeu rally de fou furieux, fun, excellent où je claquais des temps de ouf pour battre des potes.. Excellent. Mais en matière de fun rien de valait Crash Karting, CTR dont je me souviens plus du nom exact. Une sorte de Mario Kart en copier coller. Mais vu qu’on n’avait pas le droit à ce jeu sur Sony, c’était pas mal comme remplaçant.

J’ai relancé la console chez mes parents…A part les jeux 2D, beaucoup ont mal vieilli. Les polygones carrés ne sont pas terrible, on a l’impression d’être sur une Atari 2600 en 3D. Mais certains jeux procurent toujours du fun. Le charme d’antan fait toujours son petit effet. Une sacrée console rangée au fond des placards parentaux avec une centaines de jeu prête à être dépoussiérée, peut être dans cinq ans, voire dix.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s