Ma surveillance du bac sous haute tension

Cette année, l’éducation nationale a mis le paquet. L’opération “on les pendra haut et court ces sales petits tricheurs” est mise en place. Nous avons été briefés sur nos surveillances, des détecteurs sont mis en place, des rondes régulières avec détection de Wifi toutes les heures, pas de trousses, pas de manteaux, pas de foulards sur les tables, pas de montres électroniques. Il ne nous manque plus que des chiens, des miradors avec des mitrailleurs longues portées, des uniformes et deux ou trois pendus dans la cour pour l’exemple pour se croire dans un goulag de l’URSS des années 50. Pour résumer la situation en quelques mots : le bac vient de commencer.

BAc1

L’an dernier, l’affaire de la fraude au bac S a mis la lumière sur les nouvelles techniques de triches offerte par la technologie à nos futurs bacheliers en quête continuelle de savoirs faciles. Effectivement, notre cher ministère découvre, comme d’habitude avec un temps de retard, qu’une petite partie de bacheliers trichent grâce à de nouvelles technologies toujours plus performantes. En même temps, on parle d’un ministère qui a utilisé très longtemps le minitel [on en trouve encore aujourd’hui dans les lycées, l’homme dont on ne doit pas prononcer le nom a des preuves] avant de passer à l’internet.

BAc2

Aujourd’hui, je surveille, je tourne, je veille aux moindres faits et gestes des candidats. Le but étant de stopper toute fraude afin que le citoyen moyen puisse dire que l’on ne peut pas tricher au bac. Je constate qu’il va être très difficile de tricher avec la débauche de moyens mis en place. La seule alternative reste les WC, où le candidat peut profiter de quelques minutes pour regarder d’éventuelles antisèches judicieusement placées dans son pantalon, bref le pipi à 10 points.

BAc3.2

J’ai deux jours de surveillance devant moi pour voir les futurs candidats transpirer des aisselles, réfléchir, stresser, paniquer, lever la tête en l’air, scruter la salle, demander des feuilles pour réussir leurs épreuves…ou pour essayer de tricher.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s