Escañuela, Andalousie – Mes journées à la piscine

Mon arrivée à Escañuela signifie vacances, je ne crapahutons pas à travers toute l’Andalousie. C’est à dire que je ne vous raconterai pas jour par jour notre séjour mais plutôt comment se déroule globalement mon séjour. De ce fait, la diffusion des articles sera sporadique et dépendra du wifi que je trouverais.

DSC_0526[1]Le matin, après mon bol de Chocapic et un verre de jus d’orange frais, je fais toujours la même chose, je vais courir. Le vent et l’air sont frais. Les gens sortent un peu dans les rues, je croise plein de petits vieux baladant leur chiens ou discutant avec le voisin. Je cours ainsi dans toutes les rues du village avant de me poser dans un parc pour enfant désert afin d’y travailler le cardio ou mes bases de taekwondo.

Le reste de ma journée se passe à la piscine [je suis dans un village, les activités sont limitées]. J’en profite pour me baigner et pour lire tandis que tout le monde bronzent. La piscine c’est un peu le centre de l’univers, Alors autant vous en parler.

Une piscine est la chose que toute commune espagnole se doit posséder. C’est le lieu socialisant du village en plus d’être le coin le plus frais [c’est le point d’eau]. On peut comparer ce lieu à une sorte de Facebook en vrai où les mineurs de moins de 15 ans peuvent parader en bikini sans affoler les mœurs des plus vieux. C’est surtout le week-end que les gens viennent se retrouver ici : pour discuter, se baigner, boire, manger, un vrai lieu de vie.

DSC_0528[1]La piscine propose de la restauration, le grignotage est roi ici. De manière générale, les bars vendent toujours des choses à grignoter de catégorie “grasse” [5 fruits et légumes par jour, MOUAHAHAHAHA!!]. Les espagnols ont une sorte de passion pour les gâteaux apéros ou chips [et parfois ça se voit…]. Il en existe des dizaines de gouts et de formes différentes en mini sachet ou grand sachet. Il n’est pas rare de croiser des ados ou des jeunes avec différents paquets dans les mains. Ces gâteaux ont la part belle avec les pipas [les graines de tournesol]. Une véritable institution plus ou moins liée à l’idée de tapas.

DSC_0524[1]La piscine s’anime vers 16H à la fin de la sieste. Les enfants et les ado se pointent les premiers pour profiter de la fraicheur de la piscine mais surtout pour parler fort et sauter partout [et éventuellement draguer]. Puis suivent les mères de famille et les grands mères qui viennent surveiller leurs rejetons ou tentent quelques brasses au milieu des plongeons et des jeux de ballons dans l’eau. Parfois sur les coups de 18h quand le travail est terminé, les hommes se joignent à tout ce beau monde.

DSC_0532[1]Il y a aussi le maitre nageur. Comment vous dire, oubliez toutes les idées que vous avez des maitres nageurs : grand, blond surfeur, un corps d’athlète, surveillant sans relâche la piscine, aidant les vieilles dames, réprimandant les enfants qui courent autour de la piscine. Et bien ça vous oubliez complet. A Escañuela, le maitre nageur est posé sur sa chaise pliante sous un parasol, regardant son Tuenti ou Facebook sur son portable, discutant avec ses potes, laissant tout passer, résultat c’est la folie dans l’eau. Puis pour le corps d’athlète, laissez tomber mais vraiment.

Ainsi s’écoulent mes journées à la piscine.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s