Mes cat-sitters

Miaou, Miaou miauuuuouuu, rrrrrr Miaou. Oups, j’oubliais, j’écris à des humains. Je vais lâcher ma couverture pour la conquête du monde pour préparer un monde meilleur afin de vous raconter un peu ma mésaventure. D’abord, bonjour, je vais me présenter [il faut savoir rester courtois avec nos esclaves] : je m’appelle Mimoune. Je suis le chat du propriétaire de ce blog [donc par extension mon blog]. Puisque ce petit con est parti, j’en profite pour squatter. Pour me présenter rapidement, Je suis un chat de gouttière comme on en trouve tant dans vos foyers afin de préparer notre conquête du mon…un monde meilleur. J’ai 5 ans et d’après certaines mauvaises langues dont je tairai les noms, je suis un peu grosse. Alors que pas du tout, j’ai une pilosité un peu plus développée [d’où cette impression de masse plus importante] et une ossature assez forte [d’où ce poids plus conséquent]. Mais bon que voulez vous, les humains sont stupides.

DSC_0285

Je vous disais que mes humains m’ont lâchement abandonnée pour partir je ne sais où [les salauds]. D’habitude quand ils quittent la grande cage, ils reviennent mais là plus de news. Je me suis dit que c’était le moyen d’être enfin tranquille ou de dormir car avec mes deux humains, il n’y a pas moyen, il faut toujours qu’ils m’embêtent. La petite frisée ne me lâche pas, et vas-y que je te fais des câlins par-ci par-là et que je te prends en photo [non mais elle doit avoir genre mille photos de moi]. A coté de ça, elle est bien sympa, elle au moins, elle joue avec moi, puis j’aime bien dormir sur sa tête. C’est pas comme l’autre idiot qui l’accompagne. Alors que je me couche tranquille sur les feuilles qu’il éparpille sur son bureau ou que je pose ma tête  sur sa main pour dormir, il faut toujours qu’il me pousse pour soit disant travailler. Ils croient quoi, que c’est une sinécure de s’occuper d’eux. Je dois leur faire la toilette à eux et leurs copains [et c’est du taf un humain, c’est jamais propre], je dois réclamer mes friandises [c’est particulièrement inadmissible] et leur faire de la place dans MON lit.

DSC_0154

Bref, un matin, je me suis donc retrouvée toute seule, enfermée dans la grande cage. Une chance que j’ai des vrais potes, des humains sympas qui viennent s’occuper de moi pendant que Môsieur et Madame m’abandonnent. Qui va me les donner mes gratouilles, qui va nettoyer ma litière, qui va me donner à manger? Alors dès leur départ pour tenter de sortir de ce traquenard, au moindre bruit dans la cage d’escalier, je signalais ma présence pour que des secours viennent me sortir de là [enfin surtout me gratouiller et je remettre des croquettes]. Lorsque la porte du grand inconnu se mit à bouger, j’ai tout de suite compris qu’on venait me sauver. Je pensais voir mon copain au crane chauve. Lui, il est cool, pas avare sur la gratouille, je peux lui lécher le crane quand il est salé, je peux me frotter à lui et parfois il m’ouvre la porte du grand inconnu [mais je flippe un peu donc je n’ose pas y aller]. Mais la surprise, j’ai eu affaire à des inconnus.

DSC_0041

Trois pour être précis, Une brune, un grand brun et une blondinette. La première fois, ils étaient tous là et ça c’était cool [gratouilles à volonté]. Puis par la suite, ils revenaient mais pas tous ensemble. Il y en a une qui venait toute seule, la petite brune aux yeux bleus. D’ailleurs, nous avons rapidement accroché. On se prenait en photo tout ça puis sans raison, je l’ai senti plus distante. Elle devait être triste car elle avait les yeux rougis et larmoyants. Mais elle restait bien aimable de s’occuper de moi. On rigole bien ensemble. Avec le couple, le grand brun [d’ailleurs, il me faisait penser à mon humain mais en négatif, c’était assez bizarre] et la petite blonde, c’était un peu différent. Déjà leurs réactions n’étaient pas la même. La blondinette est tout sourire et pleine de papouilles pour moi alors que le grand brun je le sentais un peu distant. Parfois il avait aussi les yeux rouges et larmoyants, peut être que lui aussi il était triste comme ma copine brune aux yeux bleus, je ne sais pas trop.

En tous cas, tous ces gens étaient bien gentils avec moi. Quand je leur demandais de m’ouvrir le robinet, ils le faisaient [faute à mon manque de pouce]. Bon, je devais quand même leurs montrer le chemin, c’est que ce n’est pas futé un humain. D’ailleurs, pour la question du robinet, j’arrivais bien à l’amadouer le grand brun. Ce qui était cool c’est que j’avais de la gratouille à volonté, une litière propre, on s’occupait bien de moi. Certes parfois le grand brun tapotait sur une petite boite face à la grande fenêtre lumineuse [comme l’un de mes humains d’ailleurs, mais en général, je viens l’embêter en tentant de couper sa respiration en m’allongeant sur lui] mais vu que la blondinette qui l’accompagnait n’avait d’yeux que pour moi, ça ne me dérangeait pas trop. J’espère que mes deux humains vont être reconnaissants avec mes nouveaux copains car ils m’ont abandonné au moins 3 ou 4 mois.

DSC_0155

En tout cas, lors de la conquête du monde la mise en place d’un monde meilleur, je leur réserverai une place de choix à mes nouveaux copains : Brune-bleue, Brun-négatif et blondinette [je leurs ai donné des petits noms vu que je les trouve gentils]. Pour le moment, j’attends de patte ferme Petite-frisée et Brun-positif car ils me manquent un peu [on s’habitue à ces grosses bêtes quand même] et leur faire la morale aussi.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s