Mon retour à la piscine

C’est les vacances et mes journées sont plus ou moins longues. Surtout que j’ai pris l’habitude de me lever tôt [genre 8h mais c’est super tôt en vacances]. Je pense que les gênes de mon père commence à prendre le dessus progressivement. L’un des mes objectifs de vacances est de perdre du poids [du à l’embonpoint que j’ai gagné durant l’hiver] pour compléter mes footings journaliers, j’ai décidé de retourner à la piscine grâce au sésame que j’ai retrouvé dans mes affaires.

DSC_0560

La piscine, il fut un temps où j’y allais régulièrement trainer par une ex, un ami ou une amie. J’’y suis même allé régulièrement afin de me perfectionner ma technique de brasse [ou plutôt  apprendre la brasse] car pour le crawl, je reviendrais en deuxième semaine tellement que ma technique est à chier de chez à chier. Avec le temps, j’ai quelque peu progressé dans l’eau sous l’égide de l’homme dont on ne doit pas prononcer le nom, d’une ex et aussi au hasard d’un weekend chez mes parents à la piscine municipale d’Avallon quand j’ai revu mon ancien de prof d’EPS du collège pour me prodiguer de derniers conseils.

Dauphin

Mardi a donc signé mon ultime retour à la piscine municipale de Reims. Mon slip Arena autour des fesses, mes lunettes sur le front, l’objectif : nager une heure afin de travailler les bras vu que les jambes se sont pris 10 km la veille. Arrivant au bassin, je pense que çà allait être la folie avec des gens qui sautent partout mais oh, joie! Il y a eu de l’organisation à la piscine. La dernière fois que j’y suis allé, c’était chacun pour soi et bonne chance pour taper des longueurs sans personne pour de faire dévier de ta route. Cette année, des lignes sont mises en place pour faire des longueurs. Peu présomptueux, je m’avance vers la ligne tranquille [car confirmé et palmes sans moi] car je sais que j’ai une vitesse de tortue à l’arrêt en nageant. En plongeant, enfin en glissant dans l’eau, j’ai eu en tête les derniers articles que j’avais lu sur la piscine. Celui de Camille et celui du Reilly qui prodiguait soit de bons conseils soit les joies de la piscine de Reims.

orochimaru

Je me suis lancé à retrouver mes gestes, à tenter d’accélérer, à reprendre mon souffle, à boire et recracher de l’eau, à tenter de maintenir la tête sous l’eau, à en chier et au bout d’une heure, je suis ressorti, lessivé. Je reviendrai jeudi car mon  fameux ticket me permet de retourner à la piscine car il m’offrait un deuxième retour grâce au pouvoir magique de “en fait tu n’as pas une entrée mais deux”. En attendant, j’ai mal aux épaules dés que je lève un bras, les joies du sport.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s