Mes vacances continuent…Oui, je suis prof.

A mon retour de vacances, je me posais la question de ce que j’allais bien pouvoir faire durant la première quinzaine d’aout. Mes potes travaillent. Les vrais gens partent en vacances, mes potes avec. De plus l’activité estivale de Reims n’est pas super folichonne [nous pouvons parler d’inexistante]. Voilà pour l’ambiance ultra festive de cette quinzaine. Du coup, je m’étais programmé un super planning entre le sport, le ménage, les courses et ma vie d’homme d’intérieur [Elu meilleur produit de l’année]. Mais c’est toujours quand on n’a rien de prévu que le programme  se trouve être plus divertissant que prévu [oui mais on ne s’enflamme pas, c’est quand même le mois d’aout].

Superman

Ma première semaine était une sorte de mise à jour parsemé de petites sorties entre potes. J’en profité pour jouer et finir quelques jeux sur Xbox en solo ou avec mes partenaires de jeu sur Dynasty Warrior 7 [le jeu que l’on ne finira jamais sauf si nous sacrifions nos vies sociales] ou encore Army of two, 40th days [le jeu que l’on ne finira jamais si la sauvegarde nous feinte à chaque fois]. J’ai aussi saisi l’occasion pour me “culturer” à mort [et over détruire mon budget du mois d’aout] à coups de films, BD et livres ce qui a comblé pas mal de temps morts en attendant mieux.

Mais les choses se sont accélérées la deuxième semaine car j’ai accueilli une petiote colocataire durant une petite semaine. Comme par magie, j’ai vu pleins d’autres gens qui sont passés me voir pour manger [une raclette, oui monsieur, au mois d’aout, tout à fait] ou pour un ciné, une partie de jeu vidéo, boire un verre, bref quasi tous les soirs, c’était trop la teuf. Alors que les soirées étaient consacré à la hype, j’avoue que les journées étaient quand même consacrées au ménage et au sport [mais le programme a été bien chamboulé] avec des coupures pour boire des verres en ville, revoir les vieux copains ou copines et de parler de tout et de rien mais quand même pas mal Japon avec un vieux fond de jeux vidéos sur la place d’Erlon ou du forum. Ainsi j’ai pu profité d’un rayon de soleil ou d’un café long pour maintenir le faible bronzage que j’ai obtenu à coups de 40° en Espagne.

batman

Durant ces quinze jours, j’ai pu mettre à jour le plan diabolique de la mairie qui profite des des vacances scolaires et que la ville soit désertée pour planter des horodateurs dans toutes les rues de mon quartier [les petits bâtards de mort…]. Mais surtout j’en ai profité pour prolonger un petit peu les vacances en sautant dans un TGV pour filer voir des amis à Bordeaux. Car au détour d’une conversation pour apporter/donner/enfin remettre les cadeaux du Japon aux filles d’amis, ceux-ci nous ont proposé de venir faire la causette directement sur place. Deux clics plus tard et des allers-retours entre la gare et chez moi pour récupérer les billets la veille et me voila en route via le TGV direct Reims/Bordeaux.

THeflash

Quatre heures et demie plus tard j’étais sur une terrasse superbement bien accueilli. Une sorte de coupure dans les longues vacances estivales pour fuir le temps quelque peu à chier de cet été à Reims [qui nous a suivi le salopiot].  Le temps de profiter d’une terrasse, de bons vins, d’un barbecue, d’une piscine et d’amis de mes temps d’étudiants. Je repars pour la cité des sacres.

C’était quinze jours à Reims mais pour la troisième semaine, changement programme direction : Saint Louis, la Suisse et Bâle.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s