Mon réveil pas comme les autres (mais qui revient tous les ans)

7h00, le réveil produit un bruit d’enfer. La station n’était pas réglée, ce n’est qu’une cacophonie de sons qui grésille. Me voilà réveillé mais pas dans les meilleures conditions. Aujourd’hui, c’est la rentrée des profs, une journée composée de retrouvailles de collègues et de réunions interminables mais surtout le grand intérêt de cette journée, c’est l’emploi du temps. Après ce bref constat, je me lève d’un pas hésitant pour aller dans ma cuisine. Je sors le lait, j’ouvre, j’en mets partout [journée de merde, me voilà]. Mon chat fonce pour laper le précieux liquide. Tout indique que le réveil est plus difficile que prévu [Réveil naturel > réveil forcé]. J’envoie mon bol de chocolat au micro-onde afin de le réchauffer que j’avale aussi sec avec mon jus d’orange.

ours

Je fonce à la douche toujours hagard. Je passe devant le miroir. Je regarde un coup à droite, un coup à gauche, je me convaincs de laisser ma barbe plus par fainéantise que par style. Je me lave et fais en sorte d’être propre. Je repasse devant mon miroir, me passe la main dans mes cheveux, me voila prêt coiffé avec mon jean trop grand, mon t-shirt d’ado et mes baskets. Fin prêt déguisé en prof d’éco-gestion [du moins dans les textes]. Je prends le chemin du travail. Comme chaque année, j’en profite pour me projeter dans l’année qui arrive. Etre prof, c’est être régi par un rythme bien précis durant une année : un emploi du temps précis, des vacations auprès de l’iut, de la fac, des vacances, les conseils de classe, les journées portes ouvertes, les réunions, les machins, les trucs, en résumé plein de choses. Ce tout est une mécanique bien huilée, il faut juste effectuer le dosage entre mon activité pro et personnelle afin de le répartir de la meilleure façon possible pour être efficace tout au long de l’année.

vivons-monde-savants-fous-L-1

Cette année, j’ai quelques projets. A côté de mon activité pro, je vais consolider ce que j’ai appris par le passé. Je retourne tout simplement suivre des cours de conversation d’espagnol [Il faut que je reprenne la langue de Cervantes]. Donc je vais gentiment reprendre mes cours de terminale là où je les ai laissés et les perfectionner [Chose que mon Moi de terminale trouverait inconcevable]. L’idée est de pouvoir communiquer quand je pars en vacances est une vraie motivation. De plus des projets de partir vers d’autres destinations à tendance linguistique hispanique est dans les tiroirs, ça ne pourra que me servir. Dans le même temps, je vais essayer de concilier le Japonais pour fructifier ce que j’ai appris l’an dernier. A côté, il faut gérer la reprise du sport : entre le footing et le taekwondo auquel je dois penser et de nouveau m’organiser car cette année, je compte bien enseigner ce sport dans mon lycée au moins une fois par semaine. Et même me préparer au passage du deuxième dan, nous verrons.Les projets se bousculent.

espagnol

De toutes manières, ces problèmes d’organisation vont dépendre d’une seule et unique chose. Une chose dont dépend toute la journée et peut être la seule chose qui donne de l’intérêt à cette rentrée : l’emploi du temps…. Le métronome du prof.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s