Taxi driver

19h30, je sors de chez l’un de mes potes. Suite à mon dix kilomètre, j’avais pris le temps de me poser et de me réhydrater, histoire d’enchainer proprement avec le taekwondo. Je descend tranquillement les escaliers pour arriver dans la rue. Avec mon look improbable de joueur de l’équipe nationale japonaise, je monte dans mon véhicule, met la ceinture, fait les réglages, je tourne la clé, baisse la vitre passager et me prépare à foncer au gymnase Saint Exupéry.

japon

J’engage ma manœuvre pour sortir. la voiture derrière moi étant un peu trop prés, j’avance pour me mettre dans une meilleure position pour partir. J’aperçois derrière moi une dame qui avance d’un pas peu assuré me faire des gestes désordonnés. Je suppose qu’elle : A – m’aide pour sortir. B – me dit de faire attention à son véhicule. Je m’applique alors à faire une sortie parfaite pour A – suivre ses conseils peu réaliste, B – ne pas abimer son véhicule si c’est le sien. Quand la fameuse dame m’interpelle de nouveau de manière plus interrogative. Je réalise que ce n’est ni son véhicule ni pour m’aider qu’elle émet de sons. Par contre son appel ne ressemblant à rien d’audible, je tends l’oreille à nouveau. Je comprends vaguement qu’elle me demande : “où est la rue du Jard?”. Sur le coup, aucune idée. La rue me dit quelque chose mais impossible de la repérer géographiquement. Je réponds donc que je ne sais pas.

sans-titre

Et là, la dame insiste et me redemande “où se trouve la rue” et de plus, elle me demande de lui expliquer comment y aller. Je garde mon calme car je perd du temps [je dois partir]. J’explique que je ne peux indiquer une rue que je ne connais pas, je ne peux donc pas lui répondre. C’est à ce moment que cette tierce personne reformule sa demande : “pouvez vous m’emmener à cet endroit?”. Je garde mon calme et je reprends mon explication qu’il est difficile d’emmener une personne quand on ne sait pas où se trouve la rue. C’est à ce moment que la dame insiste avec une voix de petite fille avec son “s’il vous plait” [que j’aurais pu traduire, je suis trop bourré pour y aller], demande QU’ELLE REPETE AU MOINS 3 FOIS [comme pour invoquer Candyman].

Etant de nature trop bonne [trop con surtout], je prends la dame dans ma voiture. Une dame avec un jogging, un t-shirt moche, un relent d’alcool et une place de choix dans Strip tease l’émission sur France3. En s’asseyant, elle manque de s’écrouler dans mon véhicule. Je me fais une brève analyse imaginaire : alcool, sens de l’équilibre = pas compatible. La dame me réexplique sa direction qui est évidemment à l’opposé de la mienne. Je démarre donc dans ce qui devait ressembler à ses yeux à un taxi sans compteur : ma voiture. Ne lui adressant aucun mot de peur de reprendre une bouffé d’alcool, elle engage la conversation pour m’expliquer que son copain [enfin l’homme assez saoul pour se la taper] ne réponds pas… d’où mon regard perplexe sur l’urgence de cette course.

Famille-Groseille

Tel un taxi gratuit, je la dépose à son adresse, elle re-manque de se vautrer en sortant de mon véhicule, me lançant un merci comme un chien qui pose sa crotte…. Je suis ravi, c’est le genre de mésaventures qui ne peut arriver qu’à moi….

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :