Mes petites fiches de renseignement sur les élèves.

La semaine dernière, c’était la rentrée [je sais, c’est le troisième article qui vous en parle mais vous êtes chaud maintenant]. Je suis en train de rencontrer une à une mes différentes classes. Un grand moment pour moi et pour eux [surtout pour eux]. Une bonne façon de faire connaissance et “tenter” de faire passer le courant. D’ailleurs au fond de votre vous lycéen, je pense que vous vous souvenez qu’à chaque cours en début d’année, les profs vous demandaient une fiche de présentation pour mieux vous connaitre/avoir vos coordonnées/vous suivre chez vous/Vous menacez que maintenant ils savent où vous habitez [débrouillez vous]. C’est une pratique que je faisais aussi au début de ma carrière, il y à genre 100 ans. Puis, j’ai réalisé que je ne les lisais qu’une seule fois et que je ne remettais que jamais rarement le nez dedans.

qpucjulien

J’ai donc abandonné l’idée sauf à quelques rares classes. Il y a plusieurs raisons à cela. Déjà, j’ai réalisé que cela me servait à rien sauf quand on est le prof principal [et cette année, je ne suis pas le prof principal]. Quel intérêt pour le prof de connaitre votre numéro de tel ou celui de vos parents [sauf si votre maman est célib, jolie et très ouverte, hein sérieusement???]. Puis demander la profession des parents en période de chômage ça craint ou de savoir que vous aimez le sport [où  comme me l’indiquait un élève : “parfois je joue au foot” mais parfois pas tout le temps, hein!] et regardez la télé quelque part on s’en fout. Mais, parfois, on y découvre des choses intéressantes comme la pratique de l’escrime artistique ou une passion pour le catch voire la pêche et la chasse [les Ardennes quoi!!]. Par contre rien de super extraordinaire genre “j’ai publié mon premier roman avec Grasset l’an dernier” ou “"j’ai 50 000 followers sur mon Twitter”. Dommage.

doisneau-ecolier

L’autre raison d’être de ces fiches, c’est gagner du temps pour ne pas lancer le cours. Histoire de glander quelques minutes avant que les choses sérieuses commencent. Sérieusement, vous, en tant qu’élève, vous y avez cru que le prof s’intéressait à votre vie [je dis çà mais certains s’y intéressent vraiment…]. Pour toutes ces raisons et le fait que je n’avais plus envie de perdre de temps, j’ai arrêté de faire des fiches parfois au grand dam des élèves qui avaient prédécoupé leur feuille A4 et n’avaient, eux aussi, pas envie de commencer le cours.

facebook

Puis pour connaitre mes élèves, Zuckerberg a inventé Facebook. La plupart n’ayant pas mis en place de règles de confidentialités [enfin ils en mettront quand je leurs parlerais de vie privé en cours de droit], je peux à loisir voir si il y a de la putasserie dans mon dos. Mais bon, il m’arrive de le faire, encore, ces bonnes fiches old school pour voir en général ce que veulent faire les élèves plus tard parce que j’ai aussi du temps à perdre [puis prof, c’est aussi recruter pour ses premières et terminales]puis je m’intéresse aussi à eux au fond..

Bon, je vous laisse avec la rentrée car on commence pour de vrai les cours!!

Publicités

Un commentaire

  1. Bravo, tu as ressorti presque que toutes les bonnes raisons de ne pas faire une fiche de renseignement que l’on m’a enseignées à l’IUFM ! 🙂 Comme quoi le bon sens et l’expérience ça a du bon!

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s