Mon taekwondo au lycée

Après des années de frustration, j’ai obtenu le droit de frapper officiellement des élèves sans être inquiété…. Parfaitement, j’enseigne le taekwondo dans mon lycée et comme il faut toujours faire des exemples pratiques pour bien comprendre une technique, je peux. Rappelez vous, l’année dernière, j’étais parti faire des stages de taekwondo pour le plus grand bonheur  de mes étudiants. Enfin pas vraiment, au début ils étaient content jusqu’au moment où je leur ai dit que j’allais rattraper les heures perdues. C’est à ce moment que j’ai perdu toute la reconnaissance [évidemment éternelle] de mes étudiants. Malgré les grognements de mes élèves et étudiants, j’ai pu faire mes stages et les valider. Mes diplômes en poche, il était possible d’en faire profiter mon lycée. Alors cette année, je propose aux élèves et aux étudiants : du  TAEKWONDO-DO!!

Chuck

Ma direction a accepté l’idée sans aucun problème [tabasser des élèves à grand coups tatanes dans la gueule? Mmh, très bon projet péda!!]. Les profs de sport m’ont aidé à mettre en place l’activité [ Oui, dans le gymnase, c’est plus discret pour les tabasser, on dira rien, c’est bon, fait toi plaiz]. Le plus dur a été de trouver le créneau avec mon emploi du temps bancal et le partage du gymnase avec la ville. Ces contraintes ne m’ont permis d’avoir qu’un créneau un peu moisi durant la pause repas soit de 12h05 à 13H00 [court mais intense comme toutes les bonnes choses]. Petit inconvénient [enfin mes étudiantes apprécient], je fais le un cours de taekwondo sur un air de salsa et de rythmes brésiliens. Je partage le gymnase avec la Zumba.

Taekwondo dance

Le créneau mit en place, j’ai lancé la phase de recrutement. Alors que j’imaginais les foules se ruant en masse pour maitriser cet art coréen, je fus vite refroidi. Attendre devant le gymnase du lycée alors que personne ne venait, était loin d’être aussi sexy que je l’imaginais. Le manque de pub ou de présentation, créneau pas super avantageux [durant les repas], puis simplement le fait que peu d’élèves participent aux activités de l’UNSS. Au bout de quelques jeudis seul dans le froid, des étudiants se sont renseignés pour s’entrainer. Au final, seules cinq étudiantes et un étudiant se sont laissés convaincre pour passer une heure à transpirer avec moi.

Je ne suis pas mécontent pour autant. Les étudiants sont cools et motivés. Je peux mettre en place l’activité et déterminer ce que je pourrais faire pour les autres années. Puis l’ambiance est cool du coup. Surtout, j’ai une autre approche des mes élèves dans un autre cadre alors certes je porte une sorte de pyjama pour eux mais cela permet d’échanger sur autre chose que le droit ou l’éco. Pour le moment, l’expérience est bien et je la renouvèlerais dans cet établissement ou un autre l’an prochain avec plaisir.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s