Mon blog a 6 ans

Cela fait donc six ans que j’écris sur du papier virtuel. Bordel de cul. Six ans à écrire, écrire et encore écrire, des inepties parfois, ma vie trop souvent. Mais six ans c’est long et court.

ecrire

Long car les premières lignes écrites me semblent d’un autre temps. D’un temps où j’avais ouvert ce blog en cliquant au hasard sur l’internet. Où, je m’étais dit ; “eh, si j’ouvrais un blog” comme on ouvre une canette. Puis j’ai écrit un article d’ouverture pas trop inspiré pour dire : “Eh mec, j’ai ouvert un blog!”.

Mais pour le faire vivre, il faut écrire et sur le coup….. Ecrire… Mais écrire quoi? Je ne le savais pas trop à l’époque, je ne le sais pas plus aujourd’hui. Mais écrire à tout hasard, au cas où, ne sais-t-on jamais peut être que j’aurai envie de poser des mots sur les pensées qui me traversent l’esprit, de répondre à ma petite voix intérieure qui me rabâche sans cesse tel ou tel évènement, pensée, critique, malheur ou joie. Je me suis donc mis à parler du seul sujet que je maitrisais un peu : moi avec mon passé, mon présent, mes coups de cœurs, mes voyages comme un miroir dans lequel je peux plonger pour me rappeler tel ou tel souvenir.

Mais à aucun moment je me suis dit je vais écrire pour quelqu’un, un lectorat car qui serait intéressé par ce que j’écris. Puis, en réfléchissant, je me suis dit que ça intéressait une seule personne : moi.

ecrire2

Puis on me lit, aussi surprenant que cela puisse paraitre, des gens lisent mes lignes, mes mots, mes articles qui parlent de moi. Je n’ai pourtant pas de retours réguliers mais je n’en attends pas, ce n’est pas le but. Je ne parle que de moi, je ne pense pas que je fasse débat, pas encore du moins. Mais quelques fois, ces lecteurs me donnent des retours chaleureux et gentils. Je les noie sous les remerciements de fausse modestie car dans mon petit cœur ça me fait tout plaisir et je l’avoue, bien que très gêné, au fond de moi, je suis tout sourire.

6 ans à écrire régulièrement sur un blog, c’est particulièrement long car c’est un média qui évolue vite, où tout va trop vite, on se lasse, on passe à autre chose, on arrête. Alors au bout de 6 ans, je devais en avoir des choses à dire.

Mais ces 6 ans ont été courts, très courts, intenses surtout. Que d’évènements en 6 ans, de chemins parcourus, de hauts de bas, pourtant il y a 6 ans cela me parait être hier. Des voyages racontés à l’autre bout du monde, des geekages, des évènements personnels, des films vus et commentés, des romans, BD engloutis sans interruption au travers des articles. Durant ces 6 ans on m’a aussi pour me corriger, me relire, pour m’améliorer un tant soit peu.

J’ai l’impression qu’il s’est passé mille choses mais en si peu de temps, cela me parait incroyable. L’âge peut-être.

6 ans  à écrire et cela va encore continuer apparemment car je ne me lasse pas. Pas encore.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s