Mon crew de profs du vendredi soir

Le vendredi soir signifie, en général, fin de semaine pour tout le monde. Pour moi, c’est le moment où ma team prof se rassemble, tel les Avengers ou des Salarymen japonais, pour boire des verres, manger des pizzas, regarder Koh-Lanta ou encore des films d’auteurs [ou pas d’auteur du tout].

avengerbar

Dans une taverne sombre, nous nous réunissons pour déguster une bonne bière le vendredi soir. Enfin pour moi, un bon Perrier. Je n’ai toujours pas pris la mauvaise habitude de boire du houblon comme nombre de mes compatriotes. C’est aussi l’occasion de raconter nos semaines respectives. Des semaines de profs avec leurs histoires d’élèves, de collègues, de réformes et d’autres trucs chiants qui n’intéresse personne sauf les profs. Je vous raconte mon vendredi soir car c’est une pratique quasi ancestrale chez moi. Il y a plus de 20 ans que chaque vendredi soir, je sors voir mes potes pour parler de la semaine, une vieille habitude [de vieux campagnard que je suis]. Dés le début des années 2000, j’avais réussi à créer un clan du vendredi soir. Une équipe de profs vacataires composés de mes amis. Réuni à la base dans le seul but d’intervenir dans un IUT coincé sur une haute colline.

salrymen

C’est aussi là que j’ai débuté à enseigner. Je ne suis pas le seul car nous avons tous commencé dans cet IUT. C’est un peu l’origine de notre vocation. Le truc original c’est que mes potes venaient de partout et le vendredi soir était pour eux la vieille des cours qu’ils donnaient. L’un de mes amis venait de Paris où il gérait la base de donnée d’un grand groupe de restauration collective et un autre terminait son DESS à Orléans. Nous n’avions pas Internet, des balbutiements de portables mais tous avaient répondu à l’appel que j’avais lancé. L’IUT, où je bossais, manquait de profs et j’avais recruté large. Nous étions donc toute une bande de prof tel un gang américain à errer dans les couloirs de l’IUT. Nous forgeons notre expérience professionnelle ou éducative et gagnons en level up.

levelup

Le vendredi soir était alors un moment de détente, de réunions, de discutions, de verres, de bouffe à plusieurs dans cet appartement que je partageais ma sœur. Mais le vendredi soir, son mec et mes potes [en plus le mec de ma sœur, c’est un de mes potes..] nous rejoignaient pour grossir les troupes. Aujourd’hui, le vendredi soir est toujours un moment de décontraction, de blagues potaches et de potes avec mon crew de prof.

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :