Mes soirées de profs

Je ne sais pas si vous avez déjà assisté à une soirée de profs? Non? Dans notre corps de métier, nous avons une grosse tendance à discuter autour d’un sujet qui nous est très cher mais qui exclut souvent les non-convertis ou les non-initiés : l’éducation nationale et notre travail en particulier. Le problème, c’est que l’éducation nationale a son propre langage, ses propres rites et ses traditions. Forcement quand un prof retrouve un autre prof, ils parlent de leur travail laissant sur la touche leurs invités qui ne goutent mot à la conversation.

proflayton

Il faut savoir que notre langage est parsemé d’expressions incompréhensibles pour le commun des mortels telles que CPE, HSE, HSA, ISOE, groupes, de PP, de STG, STMG, S, conseil de classe, conseil d’administration, conseil de vie de classe, conseil d’enseignement, de répartition horaires, d’élèves, de parents d’élèves, délégations horaires, d’apprenants, appétences [uniquement si vous connaissez un inspecteur], heure de chair, inspection, de notes administratives etc… Si vous avez lu tout ça et que vous comprenez, vous êtes bien un prof. Par contre si vous n’avez rien calé, vous n’êtes pas un prof. Enfin si vous avez déjà entendu quelques uns de ses termes et que vous êtes fait chier durant toute une soirée, c’est que vous étiez à une bonne grosse soirée de profs.

Sachez, mes très chers collègues que personne d’autres que nous comprend ces termes et que c’est donc très chiant pour le reste de la planète [surtout qu’objectivement c’est pas super intéressant]. Alors mes chers amis profs, il faut vraiment que l’on fasse quelque chose pour être accepté par les autres et égayer nos soirées. Il est temps de s’ouvrir aux autres et oublier notre langage barbare pour ne pas ennuyer les autres convives. Je ne sais pas vous mais j’ai l’impression que nous sommes happés par notre boulot lors de soirées. Nous avons tendance à discuter de notre travail dés que nous retrouvons ensemble. Une sorte de secte, les vacances en plus et les toges en moins.

Assassinsprof

C’est un constat qui est plus flagrant depuis que je suis accompagné par ma chère et tendre. N’étant pas prof, les anecdotes de fond de salles ou de tableaux noirs sur fond de langage “Educ Nat”, très peu pour elle. Mais les anecdotes marrantes genre “j’ai un élève qui s’appelle Masterboy” [true story], ou “on a surpris la secrétaire se faire sauter dans la salle de photocopieuse “ [pas true story mais si seulement], ces anecdotes passent sans problème, elles font rire tout le monde mais après il faut arrêter. Car les histoires où le prof se moque, se plaint ou idole ses élèves, que l’administration est trop nulle, que notre emploi du temps trop pourri, les collègues idiots, etc. sont des problèmes presque de riches dont le non-enseignant n’en a que faire [au niveau de l’emploi du temps, rappelez que les autres sont souvent aux 35 heures minimum].

Masterboy, c’est ça!!!

Nous ne se sommes plus au boulot et nous en devenons chiants [vous savez les gens lourds et chiants et bien c’est nous dans ce cas là], nous ne faisons que gâcher une éventuelle bonne soirée pour les autres. Le plus beau c’est que nous pouvons parler de tout, s’extirper de ce sujet qui nous est si cher pour évoquer la culture, l’économie, faire des références geek ou à la con [oui mais pas de référence bite/cul, ça c’est encore plus nul et lourd], échanger, découvrir d’autres choses et surtout se marrer et participer à la bonne ambiance. Bref, faire passer une bonne soirée à toutes les personnes présentes.

Publicités

2 commentaires

  1. Je suis bien d’accord mais je crois que le fait n’est pas particuliers aux profs : les gars des rayons de chez Leclerc ne sont pas mal non plus quand ils se retrouvent en soirée. Même s’ils ont, eux, plus de croustillant à raconter, ils sont pas mal avec leurs TG, gencode, réserve, clients chiants et autres sympathiques mots qui ne me reviennent pas.
    Bref, on parle de ce qui nous entoure au quotidien, et évidemment ce sont nos métiers !
    Pour ma part, je me suis déjà emmer*** grave à la table de profs en étant moi-même dans la partie alors je comprends très bien les non-initiés.
    Bon continuation en tout cas (j’adore lire tes articles, hors jeux vidéos, quoique ça dépend!!)
    Elisabeth

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s