Mon incroyable perception des speed-run.

Hier soir, après avoir regardé un film, je suis tombé sur la chaine Nolife. Cette merveilleuse chaine offrant clip de groupes japonais, web-séries et autres émissions intéressantes sur le jeu vidéo. Mais aussi de formidables programmes court dédiés aux speed-runner. Je l’ai regardé quasi entièrement, subjugué ou plutôt halluciné face à la technicité et à la maitrise du joueur sur un jeu sans grand intérêt. Pour vous faire une idée voilà ce qu’est une vidéo de speed-run :

Comme vous pouvez l’avoir vu, l’émission de speed-run ressemble à une émission sportive. Le speed-runner [ou commentateur genre pro du jeu vidéo] décrit ses actions en expliquant ses choix, le pourquoi il fait cette action ou pourquoi il a décidé volontairement de prendre un coups. Ce que le jargon vidéoludique appelle un speed-run correspond à la partie d’un joueur sur un jeu vidéo précis [en général réputé difficile] dont le but est soit de finir le jeu dans plus petit laps de temps ou de faire le plus gros score sans mourir. En clair, un joueur finit le jeu sans code ou autres astuces le plus rapidement possible. Sachant que certains se fixent des objectifs de ouf comme de ne pas utiliser telle ou telle technique voire n’utiliser qu’une seule arme. Vous pourrez croire que c’est une activité sans importance et sans intérêt [ce qui je pense est le cas] mais ce n’est connaitre le degrés de maitrise et d’investissement de ces personnes qui dépassent les limites humaines sur un jeu vidéo.

gaiden052807

Car le but ultime d’un speed-run est la performance, se dire que : “bah ouais j’ai terminé ce jeu réputé difficile sans perdre un carré de vie avec une seule arme et en scorant comme un malade". Rendez vous compte, ces personnes maitrisent parfaitement le jeu au point qu’elles connaissent quand et où apparaissent tel ou tel ennemi, où sont cachés tous les secrets, que le fait de faire telle action a telle conséquence et que c’est vachement bien car ça permet de gagner du temps. Nous sommes face à une sorte de bête de course du jeu vidéo qui le maitrise tellement qu’il pourrait le concevoir, l’imaginer et le reproduire de tête. Le plus impressionnant est de penser au nombre d’heures passées à jouer au jeu pour le connaitre à ce point. D’une certaine manière c’est comme réciter un livre de 200 pages par cœur en expliquant qu’à la page 143, il y a une faute d’orthographe à la ligne 28. Rendez vous compte du délire. Je suis personnellement complètement halluciné.

speedrun2

Pour avoir une telle maitrise, la question qui me revient est comment est ce possible, quelle vie peuvent avoir ces gens, ont ils des amis, des copines, viennent-ils d’une autre planète, combien d’heures par jour passent-ils sur le jeu, en clair comment est ce possible? J’ai l’impression de voir des extraterrestres du jeu vidéo. Je suis plein d’interrogations et en même temps complètement admiratif devant cette pratique. Le jeu vidéo produit de biens étranges phénomènes.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s