Ottawa/Toronto, Canada – Ma longue traversée de l’Ontario

DSC_0228Ce matin, mon réveil-matin fut un chat, comme chez moi à Reims. Le chat d’Ashleigh et Sam était venu me réveiller en miaulant. Je sors du lit en douceur. Nos hôtes m’attendent dans leur cuisine pour déjeuner. Café, thé, confiture, beurre de cacahuète et pain maison pour se réveiller tout en discutant de tout et de rien avec nos hôtes, enfin surtout Ashleigh, Sam ayant un français très balbutiant.

Vers 11 heures sonne le départ, un “au revoir”, des promesses de DSC_0191visites en France, bref un chaleureux contact avec mes sympathiques hôtes d’Ottawa. Avant de quitter la capitale canadienne, je file au Musée des Civilisations. Un musée mille fois vanté par toutes les personnes que j’ai croisées ici. Je ne suis pas déçus, c’est effectivement un musée à faire, très vivant et très intéressant.

DSC_0218Je commence par une expo temporaire sur le vodou, religion d’Haïti. Expo intéressante et un peu flippante mais très bien expliquée. Deux dames, une anglophone et une francophone m’invitent à participer à des jeux pour mieux comprendre la religion vodou. Des échanges hyper pédagogiques et qui approfondissent l’expo. Ensuite, je me dirige vers LA salle à voir : La salle du Canada. Elle consiste en un parcours qui retrace l’histoire du Canada, de sa découverte par les Vikings avant l’an 1000 jusqu’à nos jours. la découverte se fait progressivement, on traverse un village viking, puis on entre dans la cale d’un bateau, puis un village du XVII siècle, dans une prison, une école, etc. Le tout est présenté avec réalisme et rend l’immersion complète. Je ne regrette pas d’avoir retardé notre départ à Toronto.

DSC_0243Par contre, c’est la partie la moins intéressante du voyage. Quatre heures de routes prévues qui se se transforment en six heures trente. Les pauses, le repas, le plein[oui, une voiture essence ça consomme mais à moins 1€ le litre, on s’en fiche un peu], la station service au milieu de nul part, les erreurs de chemins, les embouteillages, le plan Google incomplet : Deux heures de retard. Je préviens mon hôte, Mathilde, maintes fois. Elle a la patience de m’attendre.

DSC_0250J’arrive enfin à Collège Street au tout début du quartier italien de Toronto. Mathilde m’attend chez elle. Etant elle-même attendue, elle est très pressée, mais me présente dans les moindres détails son appartement fait de bric et de broc et dégageant un petit charme sympa. Un côté bohème tout à fait sympathique. Mathilde prend le temps de bien m’indiquer quoi faire et de merecommander deux restaurants un peu plus bas dans le quartier. Encore une hôte bien sympathique.

D’ailleurs, je file tester l’un des deux restaurants. Je choisis le Fédéral. Le restaurant est désert [en même temps, ici on mange à 18h, il est 21h30 passées] mais l’ambiance cosy, la faible lumière, une bonne musique m’invitent à tester. Et c’est une excellente surprise, le repas le moins gras de notre séjour.DSC_0266 Cuisine fine, bon vin, je me suis régalé sans avoir l’impression d’avoir ingéré mon poids en graisse et sucre. Tout ça pour moins de 30$, pas mal du tout.

Mais il faut récupérer de la route. Mathilde dans sa bienveillance,m’ a prévenu que la rue est bruyante. Effectivement, la rue est vivante et passante [Vive les gros Harley à moteur de tracteur]. Il ne me reste plus qu’à tenter de dormir.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s