Ma rentrée dans l’inconnu

Dans moins de quelques jours, je reprends les cours. Je retourne au lycée mais cette année, j’avance à vue, je sais que tout peu changer du tout au tout d’une journée à l’autre. Car cette année, je n’ai pas d’élèves. Enfin pas vraiment.

Rentrée1

Si vous lisez un peu ce blog, vous devez savoir que je suis remplaçant [TZR = Titulaire sur Zone de Remplacement pour l’administration française] et, cette année, je n’ai pas de remplacement à faire. Cela veut dire que Charleville, les Ardennes, tout ça c’est fini pour moi. Après six ans au pays des sangliers, j’ai le droit de rester à Reims dans mon VRAI lycée. Le problème, c’est que je n’ai personne à remplacer : pas de femmes enceintes, de congés de formation, d’accidents, de maladies, de stagiaires ayant fuit l’école. Tout le monde est à son poste. Quelque part moi aussi, je suis à mon poste. Mais pour tout vous dire, c’est même un peu flippant.

rentree2

De part mon statut, je peux, à n’importe quel moment, partir sur un front scolaire dont j’ignore tout. Ce qui veut dire préparer des cours dans l’urgence, savoir ce qu’a fait [ou pas fait] mon collègue, savoir de combien de temps je dispose et surtout avoir un nouvel emploi du temps à tout moment. En attendant cette triste ou bonne nouvelle, je dois rester dans mon lycée mais vu que ça n’existe pas de rien faire, mon lycée d’accueil m’a trouvé de bonnes petites activités scolaires pour que je ne m’ennuie pas [ça serait bête].

Rentrée3

De ce que j’ai compris, cette année, je serais le super suppléant d’un prof, son double, son jumeau, celui qui assure ses cours et qui le remplace au cas où. C’est un peu bizarre dit comme ça mais je dois m’occuper de la moitié de ses élèves et la remplacer si elle n’est pas là. Couplé avec ça j’ai UNE “vraie” heure de cours rien qu’à moi. Je devrais faire découvrir le monde fabuleux de l’entreprise à des BTS industriels. Cela me ramène 8 ans en arrière quand je m’occupais des BTS MAVA. A côté de ce faible, très faible quota horaire, je complèterais en accueillant et en enseignant aux élèves qui auront eu la chance de se faire sortir de cours, bref je serais le père fouettard, le surveillant général, le redresseur de torts…. Je sens que ça risque de ne pas d’être génial.

Malgré ce début d’emploi du temps, de cette prévision de travail, tout peu changer pour m’envoyer je ne sais où mais l’à où on aura besoin de moi. Enfin, je ne me plains pas cela aurait pu être pire….

Bonne rentrée et souhaitez moi bonne chance.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :