Ma communauté du train Reims-Charleville

Durant de longues années, j’ai intégré une communauté un peu particulière. Une communauté qui se réunit uniquement dans un lieu particulier appelé “gare”. Les différents membres naviguent d’un point à un autre régulièrement voire quasi quotidiennement sous l’égide d’une dénommée SNCF. On trouve ces petites communautés un peu partout à travers la France car elles sont légions. Moi-même, je faisais partie intégrante de l’une d’entre elle : celle de “Reims-Charleville”.

ComSNCF

Il faut savoir que le train est mon moyen de transport numéro uno durant de longues années [il est progressivement remplacé par mon vélo actuellement]. Pratique, calme, reposant et permettant de dormir travailler de manière efficace, il remplacera à jamais la voiture dans mon cœur. En le prenant régulièrement, je retrouvais souvent [toujours?] avec les mêmes personnes qui comme moi se rendent à leur travail [qui est aussi le même que le mien]. Des personnes qui au fils du temps deviennent des amis.

La plupart d’entre nous enseignons [pour ne pas dire tous] dans les différents lycées, collèges, écoles de Charleville. Aucun d’entre nous ayant fait le choix de s’établir dans cette merveilleuse ville…. Nous nous rassemblons aux aurores sur le quai E ou F à attendre le 6h32, le seul nous permettant d’arriver avant 8 heures et d’attaquer de manière descente la journée. A moitié réveillés, à moitié endormis, nous prenons place dans l’ex carré 1er classe. Carré entièrement notre. Les huit places occupées, nous pouvons disserter sur les élèves, la pluie, le beau temps, nos petites vies ou quand l’un d’entre nous s’est relâché la veille finir le travail sur les tables du bombardier de la SNCF.

ComSNCF2

Ces tables ont vu préparations de cours, corrections en folies et quelques unes des notes de ce blog. Mais au delà notre attitude studieuse, c’était aussi le moment de la franche rigolade, un moment de détente avant le retour à la maison ou l’arrivée dans les salles. Une sorte de boudoir privé où nous échangeons idées, visions, et autres critiques de notre système éducatif voire de choses qui n’ont rien à voir [oui cela arrivait souvent!].

Mais, suite aux différents évènements de cette année, il est temps pour moi d’abandonner les membres de la communauté. Mon nouveau poste me permet de rester dans ma ville. Au final, c’est presque anodin, ce genre d’évènement est malheureusement le lot annuel de cette communauté sans cesse renouveler, perpétuellement nouvelle mais fondamentalement ancienne. Car il y aura toujours un ancien pour rassembler les membres autour des sièges de la communauté du train de Reims-Charleville.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s