Ma rentrée universitaire comme étudiant (ou presque)

Ce lundi matin, c’est la reprise des cours à la fac. Mes TD reprennent, tout aussi passionnants les uns que les autres. D’ailleurs pour éviter de me faire voler mon vélo, je décide même de prendre le bus. Enfin pour moi, la rentrée n’a pas tout à fait le même sens, je vais donner cours tous les lundi à la fac.

camouflage

A mont arrêt de bus, je croise pleins de jeunes : lycéens, étudiants. Je me pose face au marquage jaune de l’arrêt. Un premier bus passe et embarque tous les lycéens. Un second arrive à destination de la fac. Il est super blindé, bourré à craquer d’étudiants. Je tente d’entrer mais devant l’impossibilité de poser ne serait ce qu’un pied sur le bus, je recule. Mes compagnons d’infortunes et moi, nous nous trouvons bien dépourvu. Je décide d’attendre le prochain. Le seul problème c’est qu’on ne sait pas si ce bus est celui de 26 arrivé en retard ou celui de 38 arrivé en avance… Je suis dans l’inconnu mais je garde le cap et attends.

GTA5

Enfin, j’ai à peine le temps d’attendre. Deux étudiants reviennent et me demandent si je vais à la fac. répondant à l’affirmative, ils me proposent de m’emmener me prenant surement pour l’un des leurs. Me voilà à bord d’une mini-cooper, tranquillou peinard avec mes nouveaux potes de la rentrée, respectivement étudiants en médecine, on discute de la rentrée, de la folie, des embouteillages et que les cours c’est bien chiant en nous rendant à la fac en caisse.

Quittant mes nouveaux meilleurs amis, je pars récupérer mes fiches d’appels et mes poly de td…

Evidemment et comme d’habitude, mes poly n’existent pas. Rien dans la salle des polycopiées et à la reprographie, j’apprend que mon responsable de TD est porté disparu depuis la rentrée et qu’aucun poly n’a été envoyé pour se faire imprimer pour les vingt groupes de TD de 1ere année. Tout va bien et ma joie est immense. L’avantage c’est que c’est le même programme à la ramasse depuis 4 ans. Je ne suis pas totalement pris au dépourvu.

Le reste de ma journée est assez banale, j’enchaine mes trois groupes de filles [j’ai eu 3 garçons sur 75 filles, vive les filières Sanitaires et sociales!!].

une rentrée qui se résume par des bus blindés et pas de matos pour bosser.

Une rentrée à la fac.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s