Lisbonne, Portugal –Ma soirée sous des chants de Fado

Après une journée de visite dans Lisbonne, notre équipe s’est séparée. Entre-temps, nous avons rencontrer Nathalie qui se joint à nous. …

DSC_0630Notre petite équipe se réunit à Largo do Carmo. Lieu où a commencé la révolution des œillets [je vous invite à lire un livre d’histoire!]. Tiago nous emmène par un chemin détourné pour nous montrer une vue insolite de Lisbonne. Nous contournons Une église détruite par le tremblement de terre de 1755 et laissée dans l’état pour prendre un petit chemin pavé puis nous arrivons sur l’élévateur de Santa Justa. Edifice bâti par un élève de Gustave Eiffel. Nous pouvons profiter de la vue sur la Lisbonne nocturne et surtout nous évitons de payer pour emprunter les ascenseurs.

DSC_0638Ensuite, Marcia et Tiago nous emmène dans une boutique “A vida portuguesa” qui a la particularité de regrouper des anciens produits manufacturés au Portugal : Vieux bonbons, vieux cahiers, des hirondelles, de vieux jouets. Pleins de produits remplis de nostalgie pour les portugais rappelant leurs années 60/70/80. Pour ma part, c’est la découverte de beaux objets et je repars avec un petit carnet pour prendre des notes pour mon blog.

DSC_0649Nico nous rejoint enfin. Monsieur se prélassait dans la baignoire de sa chambre d’hôtel. Bref. Notre petite équipe doit se rendre à l’Alfama. Le quartier moyenâgeux de Lisbonne. Tiago nous entraine à travers les rues de Baixa, jusqu’à Praca do commercio, Une place immense entouré de bâtiments jaunes avec un arc de triomphe. Nous allons jusqu’à un quai qui rendre progressivement dans le Tage. Après cette halte, nous continuons jusqu’à l’Alfama.

DSC_0707C’est un quartier constitué de ruelles étroites et tortueuses. L’autre atout du quartier, c’est qu’il est parsemé de restaurant que l’on nomme casa de Fado. Un spectacle musical purement portugais. Des chanteurs ou chanteuses chantent des histoires d’amours compliqués sous des airs de guitare. Ce sont en général des chants improvisés. Le chanteur ou chanteuse peut être seul ou les deux peuvent se livrer un échange chanté [un duel!!]

DSC_0738Après s’être perdu dans ce labyrinthe de ruelles, nous arrivons à  Fado Maior. Un restaurant familial avec des plats typiques portugais. Une cuisine simple et bonne et une musique qui vous permet de vous évader. En sortant du restaurant, Nico, Marcia et Tiago veulent nous faire profiter de la vie nocturne portugaise. La soirée ne fait que commencer.

DSC_0753Direction la rue Nova do carvalho [sur le chemin, Tiago nous raconte les aventures rocambolesques du plan d’urbanisation de Lisbonne..].Cette rue a la particularité d’être peinte en rose. C’est l’ancien quartier rouge : des boites, des bars. On se déplace avec difficulté vu la masse de monde qu’il y a de présent. Tout le monde est dans la rue en train de siffloter des bières et autres alcools!

DSC_0765Nous nous installons dans un magasin de pêche qui semble vendre matériel de pêche et des boites de sardines [qui sont réellement à vendre]. C’est un bar, un vrai bar avec des serveurs déguisés en vendeurs d’accessoires de pêches. Après quelques verres, nous quittons le quartier pour remonter vers le haut de Lisbonne. Direction la rue de Bica duarte belo. Une autre rue blindée de gens en train de boire des verres. la rue est pentue et nous sommes en train de déguster des caipirinhas avec Nico.

Il est 2h30/3 heures du mat. Il est temps de nous rendre dans un nouveau quartier : Bairro Alto. Les petites rues sont tout aussi blindées de monde. Nous nous précipitons pour acheter des mojitos à la fraise. Succulent à essayer si vous filez à Lisbonne. Pendant que l’on sirote notre deuxième mojito fraise, des vendeurs de pains au chorizo débarquent. L’occase en or!!!! Nous en prenons deux, histoire de se rassasier un peu.

DSC_07694 heures du matin les différents petits bars ferment, la police passe. Mais ce n’est pas fini, un dernier lieu pour les noctambules que nous sommes à découvrir. Un peu plus haut dans le quartier de Bairro Alto, une boulangerie vend des victuailles. Nous prenons des pains au fromage, au jambon. Pour la route.

DSC_0773Nous terminons de déambuler dans les rues. L’alcool et la nourriture aidant, nous nous posons sur le belvédère de Sao Pedro de Alcantara qui nous offre une DSC_0775vue sans égale sur la Lisbonne éclairée et endormie.

Il est temps de rentrer et de dormir. Nous rejoignons nos quartiers. Je suis à 5 minutes et Nico et Marcia sont nos voisins de rue. Tiago repart en taxi. La soirée fut bonne. Allons dormir il reste une dernière journée pour profiter de la capitale portugaise.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s