Ma bromance

Au fin fond de l’univers, à des années et des années lumières de la Terre, veillent ceux que le gouvernement intersidéral appelle quand il n’est plus capable de trouver une solution à ses problèmes, quand il ne reste plus aucun espoir : Mes amis [ou le capitaine Flam, c’est selon]

Quand comme moi, on a grandi avec les shonen comme référence où l’amitié est un lien fort d’entraide et d’abnégation. Celle-ci est importante voire primordiale dans la vie. J’avoue que j’ai toujours vu l’amitié ainsi du coup. Des gens importants pour qui on est prêt à tout. Ils me l’ont toujours bien rendu. Une sorte de Bromance infinie avec eux.

Bromance

A la fin de ma dernière relation, mes amis ont été présent, très présent comme à chaque fois. Ils sont tous venus me parler, voir si cela allait, m’encourager, me soutenir, me glisser un mot. A aucun moment, j’ai été seul. Je réalise comme à chaque fois que j’ai de la chance d’avoir des amis exceptionnels. Présent, honnête, prenant du temps pour moi, maitrisant ma colère et reportant la faute sur personne, bref me faisant comprendre que c’est la vie, que ce n’est pas grave, que je trouverais mieux. Des vrais amis.

Mes amis m’ont toujours entouré. J’ai grandi dans un petit village où il n’y avait pas grand-chose à faire. Mais il y avait dans un ce village, les meilleurs amis du monde que j’aurai pu imaginer avoir. Des amis d’enfance que je croise toujours et qui font toujours partie de ma vie, c’est comme ma famille. Plus de 30 ans à se fréquenter et surtout à être présent. Même en quittant mon village et bien que mes amis se soient dispatchés aux quatre coins de la France. J’ai toujours des nouvelles des uns et des autres. Entre les appels, les petits messages et les propositions de voyages quand ça n’allait pas, je peux dire que j’aime tous ses mecs comme des frères.

Puis la vie a continué, j’ai bougé, déménagé et je me suis fait de nouveaux amis qui ont grossi les personnes sur qui je peux compter. Eux aussi ont été présents, sont venus me voir, m’aider, pris sur leur temps. Même aujourd’hui, j’ai toujours des amis sur qui compter que je les connaisse depuis 15 ans ou 5 ans, le temps n’a pas d’importance. Ils sont là quoiqu’il arrive.

Je me le répète chaque jour, j’ai de la chance de les avoir, de vous avoir. J’aimerais tellement faire pour chacun d’entre vous, plus que je peux, j’ai toujours cette impression de rien faire pour vous alors que vous faites tant pour moi. En écrivant ses mots, je sais à qui je m’adresse et j’espère que vous vous reconnaitrez tous.

Vous êtes les meilleurs amis qu’il est possible d’avoir, à mes yeux. Qu’on est grandi ensemble, qu’on passe du temps à courir, à jouer, à boire, parler, discuter, à prendre des cafés, peut importe, vous êtes là présent. Vous êtes tous différents avec des opinions et des centres d’intérêts différents mais il n’y en pas un avec qui je m’ennuie et qui je ne passe pas du bon temps. Quelque part vous faites tous une partie de moi, de ma construction et c’est cette diversité chez vous qui fait que je vous apprécie tant. J’ai appris et j’apprends encore à votre contact. Vous m’avez fait grandir, vous m’avez aidé, vous m’avez fait progresser.

Rien que pour tout ça, j’ai ce qu’il y a de plus précieux au monde : des amis, des vrais amis.

Encore Merci.

Merci.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s