Madrid, Espagne–Mi chocolate y churros

Après une deuxième journée où j’ai marché à travers la ville pour y voir maximum de choses. J’ai décidé que cette troisième journée sera celle de la découverte sans se presser et surtout de profiter de Madrid et sentir la vie qui s’y dégage.

DSC_0356Deuxième jour à Madrid. Je me lève la tête vraiment pas au bon endroit. J’avance au radar et mes jambes me rappelle qu’hier j’ai vagabondé dans toute la ville. Mais ce matin, je sais que je vais déguster l’un des meilleurs petit dèj du monde.

Je me rend à la Chocolatéria de Ginés, réputée pour son chocolat très épais et ses churros. Le petit dej espagnol que j’avais déjà testé à Séville. Un vrai régal. De plus l’établissement est un référence avec un collection de photo de stars espagnols ou non qui sont venus déguster leur chocolat chaud. Me voila prêt pour la journée mais étant toujours mort de la veille, je prend quand même le métro pour me rendre au musée d’art Moderne de Madrid : Le musée de la reine Sofia.

DSC_0360Magnifique bâtiment moderne dans un ancien hôpital. L’intérêt du musée est surtout le Garnica de Picasso [complètement saturé de visiteurs] après je ne suis pas un grand fan d’art moderne. De belles œuvres, d’autres plus étranges. Une excellente partie sur la guerre civile espagnole, de très beaux Miro. Autre détail rigolo, des dizaines de groupe d’enfants visitaient le musée à la découverte de l’art moderne, je trouve cette initiative excellente. C’était très rigolo de voir les enfants tenter de discerner les Picasso des autres œuvres.

DSC_0368Après cette visite, je remonte un peu plus haut le long du parque del Retiro pour faire un pause à La Caixa Forum. Une salle d’expo appartenant à une banque [la caixa] d’ailleurs une station de métro a été récupéré par Vodafone, la crise est passée par là. Dans ce bâtiment moderne, je monte au dernier étage pour boire un café tranquille, j’y exerce mon espagnol de comptoir pour déguster un expresso.

DSC_0394Je pars ensuite pour le quartier et j’arrive à la place Lavapies connue pour son caractère cosmopolite. Rien d’extraordinaire, juste des communautés d’étrangers et donc des boutiques pas trop espagnoles sinon rien d’exceptionnel. Juste une bibliothèque qui me fait penser un lieu dans Assassin’s Creed 2 [on a les références que l’on mérite] et  la Corrala une sorte d’immeuble lost cost du 16ème. Le seul truc drôle, c’est que j’ai encore testé mon espagnol pour demander des médoc pour la mal de gorge [réussi] et aussi indiqué la Plaza Mayor [Achievement completed – 30G].

DSC_0420Je décide de remonter sur le centre. Il me reste du temps avant 16h. Je vais donc faire du shopping et manger. Je décide de tester un fast food espagnol : Pan & Company. Je mange donc une sorte de hamburger à la viande porc [très bon] accompagné de frite, à tester. J’en profite pour faire un petit point bouffe : à Madrid, il y a des dizaines, des centaines de fast, de bar à tapas qui donnent trop la dalle. Tout ce jamon exposé qui demande qu’a être mangé, ce queso qui demande qu’a être dévoré. J’ai rarement eu aussi faim dans une ville. Les bars proposent tous des tapas ou des choses à grignoter, difficile de résister. Mais si j’y retourne, et j’espère accompagné, j’aimerais faire quelques bars à tapas pour déguster Jamon, lomo, queso et compagnie.

C’est la pause repas, je vous conterais la suite de mes aventures demain, on y parle de queue de Taureau, de visite royale et de shopping.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s