Mon comportement de Connard (d’après les filles)

C’est un salaud, il m ‘a trompé encore. il me parle mal, il me parlait mal, il ne me respectait pas. Quel lâche, il ne m’a pas dit que c’était fini, il ne me donne plus nouvelles, qu’il prenne son courage à deux mains pour dire en face que c’est fini. Je viens de m’apercevoir qu’il m’avait trompé pendant 1 an, 6 mois, 3 mois, hier. Il draguait cette salope avec qu’il trainait tout le temps, il me jurait que c’est qu’une copine. Tous les mêmes, des lâches, des salauds, des hypocrites, rien dans le pantalon quand il faut dire les choses en face…. Eh bien, on prend cher quand on est un mec. Très cher même…

Le problème, c’est que je ne me sens pas vraiment concerné. Mais pas du tout. Je n’ai jamais fait un seul de ces trucs. J’ai dit en face quand c’était fini, je n’ai pas trompé mes ex copines, jamais. D’ailleurs au final, je n’ai pas parmi mes connaissances, mes potes, mes amis qui ont fait ce genre de trucs [ah si, au lycée ou la fac…] et du moins à ma connaissance mais en tout cas personne s’en vante.  Ceux qui agissent de cette manière, qui ont des doubles vies ne font pas partie de mon entourage ou alors ils se cachent bien. Car au final, quelle fierté ? Qui se vante de ça ? Qui est en total accord avec ce genre de comportement ? Quel un abruti pourrait se vanter ou s’afficher devant un groupe d’amis/complices ? Quel pote pourrait glisser son bras autour de mon cou et me dire au creux de l’oreille : « mec, trompe ta nana, c’est top, c’est ça la vraie vie !! ». Non, mais franchement…

Le second problème, c’est que je suis un mec et que le « il », cité plus haut, a été pour moi toujours remplacé par un « elle ». En effet, j’ai toujours entendu ces clichés purement adressés à la gente masculine. J’ai toujours entendu la copine, le contact, la connaissance qui se plaint du mec avec qui elle est, était et qui n’a rien fait ou qui ne faisait rien pour mettre fin à cette sale histoire. Ce sale connard qui l’a trompé et mal traité était toujours là en toute impunité. Mais le problème, je vais être franc, c’est que je les ai vécu ces situations en tant que mec et c’est le “elle” qui trompait, trahissait, couchait. Ce sont des filles, des amies, mes ex [les mêmes qui se plaignent de ce genre situation]. Pas de vilaines filles quand on les connait, pas ces filles qui couchent pour un oui ou un non. Non, ces filles normales qui n’aiment plus leur mec ou moins qu’avant, qui décident de se laisser convaincre, qui cèdent à la tentation pour voir si l’herbe est plus verte ailleurs. Comme ça, en douce, dans le secret, car ça ne se saura pas [mais tout se sait]. Qui au final casse, brise le couple avec le pire des comportements trahissant la confiance et sombrant dans l’hypocrisie, le mensonge, la mauvaise foi. Et c’est nous les salauds parait-il.

Car au final, il ne s’agit pas que de moi. Mais de tous ces mecs qui comme moi vont être sympa, gentils, attentionnés, pas plus cons qu’un autre, intéressants même, mais qui vont tomber sur la mauvaise nana. Celle qui parce que la routine, parce que la gentillesse, parce que ça baratine, parce que le bad boy d’en face, parce que ça se fait draguer à nouveau, parce que ça veut plaire va aller voir ailleurs. Pour voir. Juste comme ça. Un soir. Rapide. Ce n’est pas grave.

C’est grave. Vous avez gagnez quoi? Un achievement sur votre Xbox? Le pire, c’est de l’avis général féminin, on est tous dans le même sac. Désolé de vous contredire mais on peut parler de concurrence frontale dans le domaine. Sachez mes demoiselles, que cette collègue avec son pur décolleté et cette mini jupe qui semble être une grosse cochonne à vos yeux ne vaut pas mieux que votre collègue baratineur, qui s’envoie de la bière tous les weekends pour se la coller, paraitre cool et passer pour un vrai mec avec ses airs de mauvais garçon  en carton.

Soyons clair, mesdames, nous n’avons pas le monopole de la tromperie, vous nous faites sérieusement concurrence. Parfois c’est vous, ce fameux salaud, ce lâche, cet hypocrite. Ne confondez pas. Ne mélangez pas. Nous sommes bien à égalité dans ce domaine et c’est franchement pas beau à voir des deux cotés.

Car au final, on n’y gagne rien. On n’y perd tout. Homme comme femme.

Maintenant, j’espère juste que les gentil(le)s gagnent à la fin.

Publicités

Un commentaire

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s