Ma fin d’année scolaire selon mes élèves.

Encore un mois et c’est le bac. Je suis sur les chapeaux de roue. Je termine un à un mes cours avec mes étudiants. Je suis à fond pour terminer les programmes dans les temps, ces fichus nouveaux programmes interminables en droit et eco. Le management étant proprement torché depuis les vacances de printemps  [réforme en carton me voilà, trop d’heures d’un coté pas assez de l’autre !!]. Bref la pression augmente, je tente de préparer au mieux mes élèves à la première vraie épreuve de leur vie. Sauf que…

lycée3

…que J’ai un tiers de ma classe présent à chaque fois depuis le retour des vacances. Je savais que j’avais hérité des rois du spectacle comme s’amusent à dire mes collègues. La classe la moins motivée de cette promo 2014 de France et de Navarre, la plus bordélique du lycée et avec le niveau le plus ras les pâquerettes de l’académie. Au final, cela se vérifie, surtout en terme de motivation.

5 élèves sur 18 jeudi matin 8h, trop tôt pour la majorité des élèves de la classe, pas intéressant pour l’autre partie. Elèves qui me demandent parfois quand ils sont présent à quoi servent les notes du 3eme trimestre. Vu qu’elles ne compte pas pour les dossiers de BTS et vu que le bac c’est une formalité… C’est que ce dernier trimestre ne sert à rien, pas besoin de bosser, pas besoin de faire les devoirs, pas besoin de réviser, pas besoin de venir. Autant prendre des grosses taules directes, commencer les grandes vacances mi-Avril et ne pas perdre son temps en cours pour se préparer.

Je pourrais faire pareil, photocopier un bouquin, leur dire de lire durant une heure et conclure en disant que : “ c’est bon les gars, le programme est fini, et surtout bonne chance, bisous”. Mais, je ne peux pas faire ça. Chaque année, je fais tout pour que ça passe, enfin, j’essaye. Ils ont pu être imbuvables, c’est comme effacer le tableau noir et repartir de zéro. Je travaille pour ceux qui sont présents tant pis pour les autres, tant pis si ils n’ont pas bossé, tant pis s’ils faut répéter 15000 fois.

Le problème pour les absents et les jenfoutistes c’est que ce trimestre est celui où je rempli les livrets scolaire et je donne mon avis pour le bac. Vu le niveau moyen de mes élèves, je ne peux que leur souhaiter que les jurys n’ouvriront jamais, oh grand jamais, ces fameux livrets scolaires sinon les points manquants ne risquent jamais d’être attribués.

Résultat des courses à un mois du bac : beaucoup d’absents sauf les quelques courageux, les plus scolaires ou les plus motivés qui viennent en cours. Dire, que les conseils de classe ne sont même pas passés, les devoirs tombent encore, je les fais réviser et je suis en sous effectif.

Doit-on vraiment leur souhaiter bonne chance et les encourager.

Bah non, ils ne sont plus là.

Publicités

Un commentaire

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s