Mon harcèlement de rue

En ce moment, je lis pas mal de choses sur un phénomène que je ne vis pas car je suis un homme, mais qui semble être le quotidien de bien des filles et que l’on nomme le harcèlement de rue. Ce fabuleux moment où l’élue a la chance de se faire interpeller par « Wesh! T’es bonne meuf », un « t’es jolie » insistant en enchainant sur la tentative d’obtention d’un numéro qui finit en “pétasse”, “connasse”, “salope” quand le mec ou les mecs essuient un refus poli ou un silence.  Puis en lisant, je m’aperçois que dans des cas plus extrêmes, certains tentent une caresse sur une cuisse, un pelotage de fesses, des choses que je n’oserai même pas imaginer.

« Cam Clash », la nouvelle émission de France 4 teste la réaction des Français face aux discriminations du quotidien en caméra cachée.

Pourquoi me direz-vous ? Pour la simple et bonne raison que ces situations me sont bien étrangères et que jamais de la vie je ne ferai ça [sauf si c’est ma copine…]. De plus, je suis un mec et à ce jour personne ne m’a encore balancé “t’es trop canon mec, tu ne veux pas boire un petit verre avec moi, izi, file-moi ton 06”.  Mais même si je n’ai jamais subi ce genre de situation cela ne veut pas dire que j’ignore tout de ce phénomène ou que je ne le trouve pas déplorable. Des amies, mes ex m’en ont parlé. J’ai même été témoin de ce genre de comportements relous.

Mes amies sont victimes de ce genre de comportement dès qu’elles s’aventurent dans la rue avec la moindre jupe, le moindre maquillage, le moindre débardeur, le moindre bout de peau qui apparaient, les hormones des mâles bossent un peu trop pour certains et oublient d’irriguer le cerveau. Le bon exemple, c’est quand une fille appelle son mec pour se sentir en sécurité quand elle passait dans tel ou tel endroit car un sifflement dans la rue, des remarques bien grasses en meutes ou autres. Ces incivilités font passer les mecs pour des morts de faim [on n’est pas tous mort de faim].  Un comportement qui empêche les femmes de s’habiller comme elles le désirent. Car dès que le vêtement se fait plus léger, c’est l’excitation totale dans le camp d’en face. Pour lutter, la plupart du temps l’indifférence suffit, un simple merci et au revoir, une bonne remise en place sans insulter aussi, mais pas toujours.

tamainIl faut savoir garder la distance, garder son sang-froid pour vivre normalement ce qui n’est pas facile au quotidien, du moins j’imagine. Oui, j’en parle alors que je ne suis pas concerné. Mais en y réfléchissant, bien sûr que je suis concerné. C’est toujours chiant pour sa copine ou ses amies quand elles vivent ce genre de mésaventures. C’est toujours la honte pour la communauté masculine qui n’a pas l’air d’être descendue de l’arbre. La honte car tu dis mais qui fait ça, quel genre de mec peut espérer que la fille dise “oui avec plaisir, je te suce là, de suite”. Le pire c’est que parfois, cela peut aller plus loin car en face, l’information a du mal à passer. Quand la fille dit non et bien c’est non. Que si elle ne répond pas de ce n’est pas de l’impolitesse, c’est juste qu’elle n’a pas envie d’être dérangée et que ça saoule. Puis, il y a toujours la question de comment ça va réagir en face.

J’ai lu que parfois, il faut une réponse physique car le harcèlement va trop loin. J’enseigne le taekwondo. Au sein du cours, on est amené à aborder ce genre de situation : “comment répondre à un début d’agression physique”. Il faut d’ailleurs préciser un point : S’entrainer aux arts martiaux ne fera pas de vous des super guerrières [les cheveux jaunes, les yeux verts, oubliez] par contre, ils vous donneront des options supplémentaires. Ce qu’il faut retenir face aux dangers, c’est que la maîtrise de soi, l’analyse de la situation et la fuite sont les meilleures solutions. Ce n’est pas de la lâcheté, c’est de l’intelligence. Se battre, se défendre physiquement ne doit être qu’un dernier recours quand la situation est devenue critique.

100t

Il faut surtout analyser quel danger se dresse face à vous. Savoir se jauger par rapport au danger, savoir ce que l’on peut faire et ce que l’on ne peut pas faire. Pas que les femmes soient frêles et fragiles mais objectivement si vous faites 1m60 et 50kg toute mouillée face à un mec de 1m85 85kilo même si vous placez quelques bons coups s’il vous attrape, c’est fini. Il faut aussi voir que le combat de rue, ce n’est pas un Street Fighter, comme à l’entrainement ou comme dans les films. C’est sale, très sale et c’est souvent de la saisie, on essaye de vous attraper, de donner des coups, il n’y aucun respect. Il n’y pas de style, puis si le gars est éméché, revêche ou encore nerveux, il est dangereux pour vous et les autres. Le but est d’ouvrir la voie, pour se mettre en sécurité, trouver des gens, crier à l’aider, se mettre à l’abri dans un bar, un resto, un magasin n’importe où!! Voilà à quoi doivent servir les cours d’arts martiaux quel qu’ils soient, à savoir réagir rapidement et efficacement en fonction de la situation tout en se mettant en sécurité. En clair, avoir des armes pour se défendre.

Mais mon but n’est que de donner des conseils pour ce genre de situation mais plutôt d’alerter comme beaucoup ont déjà fait et bien mieux que moi. Si cet article peut sensibiliser quelques-uns de mes lecteurs, faire tourner l’information et faire en sorte ce que ce genre de comportement disparaisse, j’aurai participé à mon petit niveau à lutter contre ce phénomène.

Bref, mes demoiselles, mes dames, je vous aime.

Messieurs, vous aussi vous les aimez alors un peu de respect s’il vous plait.

Un peu plus sur le sujet :

Diglee : http://diglee.com/stop-harcelement-de-rue/

Un très bon projet :http://projetcrocodiles.tumblr.com/

Si vous voulez des sacs ou des t-shirt avec le logo “ta main sur mon cul, ma main dans ta gueule”, cliquez ici.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s