Dublin, Irlande – Mon arrivée dans la verte Irlande

DSC_0014C’est enfin les vacances, je les débute en partant à la découverte d’une nouvelle contrée : l’Irlande. Pays de légende, de leprechauns, de vertes prairies, de U2, de The Cranberries, de Game of Thrones, autant vous dire que ça va déboiter. C’est accompagné de deux de mes amis en ce beau dimanche que je m’envole pour le pays au trèfle.

DSC_0004Jusqu’à notre arrivée tout allait bien. Le vol est parfait et la Shining force a fait quelques combats pour libérer le monde de la tyrannie. Première remarque, les mots en gaélique se trouvent partout pour traduire l’anglais. Ce n’est qu’à la location de voiture où les choses se compliquent. Déjà conduite à droite, circulation à gauche paie ton stress pour notre désigné pilote [Dr Who, on compte sur toi!!]. Il faut dire que nos réflexes sont mis à rude épreuve dans les opérations de conduite les plus simples : penser à regarder à gauche et surtout à droite, emprunter les bonnes voies, l’aventure c’est maintenant. Ensuite, histoire que le voyage commence dans la joie et le bonheur, notre bien aimé pilote apprend qu’il a droit un retrait de 1400€ sur son compte de caution au cas où [Nous envisageons de faire des tours de garde la nuit pour surveiller notre véhicule].

DSC_0027Puis ensuite, il faut retrouver notre Airbnb. Je sacrifie mon forfait européen pour lancer le GPS en terre étrangère. Il faut ce qu’il faut. Celui-ci aura la bonne idée de nous conduire dans un camps de caravanes : entre mobiles-homes, gamins qui traversent la rue sans regarder, les chiens qui se baladent, les voitures brulées, images des saints en version brillantine, les mecs qui te dévisagent, bref à bord de notre corsa, nous ne faisons pas les malins. Mais pas du tout.

DSC_0032Après être sorti de notre coupe gorge, nous arrivons enfin dans notre banlieue résidentielle dublinoise. Une maison coquette à l’anglaise, la chambre ressemble à l’intérieur d’un chalet de montagne, enfin c’est charmant. Un rapide duel pour le choix du lit, nous repartons pour Temple bar, le centre vivant  et festif de Dublin.

DSC_0045Temple Bar est LE quartier festif de Dublin. Pub, restaurant, spectacle de rue, jeunesse, ça bouge, ça vit. Nous nous arrêtons au Old StoreHouse Restaurant. Un vrai pub à l’irlandaise. Guiness, plat de qualité [et un burger géant pour moi, Yeah] et trois bières pour nous [oui, j’ai bu une bière]. Surtout un concert de qualité où une artiste a régalé pendant 2h30 de reprise, de medley avec voix et guitare à la perfection [Metallica, the Cranberries,…]. Le tout dans une ambiance de folie, les Irlandais se chargeant du spectacle, de la quête pour les tips, les concours de j’embrasse tout le monde. Une excellente soirée.

Mon road trip en Irlande est lancé.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s