Killkenny & Cork, Irlande–Mon Whisky

DSC_0048A Westerly, nos jeunes héros ont eu le droit à un breakfast des princes. En effet, notre hôte Jacinta nous avait préparé : des scones, des toasts, de la confiture en veux tu, en voila, du muesli, du café et pleins d’autres trucs qui nourrissent leurs hommes. Nous faisons connaissances avec les autres hôtes, des Allemands [qui me renvoient à l’ère glaciaire de ma maitrise de l’anglaise déjà pas fameuse.]

DSC_0064Aujourd’hui, notre périple doit nous amener à Cork. Notre pilote reprend les choses en mains, nous filons à notre première étape du jour : Killkenny. Son château, sa bière. C’est une petite ville médiévale toute jolie et assez cosy. Une balade à travers le très très vert parc du château, une balade dans le centre ville à passer devant les petites boutiques typiquement irlandaises. Un détour par l’église et la rue piétonne. Il ne nous reste plus qu’à nous diriger à The Fig Tree, restaurant qui propose de tout et en particulier des repas pour les personnes allergiques au gluten, aux noix ou végans. Bref pour tous les goûts et toutes les couleurs [je me rabats sur un super wrap Chicken Ceasar de toute beauté]. Après ce bon et délicieux repas, direction la brasserie locale afin de découvrir tous les secrets de la fabrication de la bière de Killkenny….

DSC_0101Qui s’avère un échec car celle-ci est en rénovation… Déçus mais pas dépités, quelques coups d’internet plus tard, nous repérons que la distillerie Jameson offre une visite à Cork. Nous n’aurons pas la bière mais au moins nous aurons le Whisky. Nous quittons Killkenny et longeons la côte jusqu’à Middleton.

DSC_0126Les paysages sont verts et fantastiques. La vue que nous offre le bord de route est d’une couleur verte éclatante entre criques et montagnes noyées dans le brouillard, offrant des éclairages fantastiques où la lumière ne semble se poser qu’à un seul endroit. Magique.

DSC_0139Nous arrivons en fin d’après-midi à Middleton pour l’Expérience Jameson. Une superbe distillerie conservée dans son jus. Un petit film sur le génie, le superbe, l’inventif John Jamesson, le fondateur du Whisky du même nom. S’en suit la visite qui nous explique comment est conçu le whisky Irlandais [différent de l’américain et de l’écossais] avec mon petit anglais, je tente de comprendre comment on passe de l’orge à cet alcool de feu que l’on nomme Whisky. Après une heure de visite, nous avons le droit à une dégustation de ce fameux breuvage. J’avoue que n’étant pas fan, ça m’a juste un peu arraché la gueule. L’eau de feu a toujours ce goût néfaste pour mon palais…. Mon dieu, rien qu’en écrivant ces lignes, j’y pense encore.

DSC_0172Après avoir quitté Middleton, nous débarquons enfin à Cork où notre mission la plus difficile est de trouver un restaurant ouvert…. La faute au lundi où aucun des restaurants que nous avons repéré est ouvert [et vu que mon guide du routard Irlande est posé sur la table basse dans mon bureau à coté de mon encyclopédie Marvel…. oui, je l’ai oublié…]. Nous décidons de partir en ville à la quête de victuailles et autres pitances pour le salut de nos estomacs. Après quelques rues et quelques échecs, nous tombons sur le pub : The Oliver Plumkett. Concert [Irish ou destruction tympans au choix], bière [Bien] et nourriture [de qualité]. Parfait pour notre soirée à Cork.

DSC_0173La soirée fut bonne et lieu de rencontre. Des jeunes français en apprentissage d’anglais nous ont abordé en anglais pour parfaire leur maitrise de la langue. Enfin surtout une jeune inconnue qui nous a vendu les bons plans de la région, les coins à voir et avec qui j’ai discuté de la Bretagne [enfin surtout de Nantes et de Contrôle de gestion]. Après cette longue discussion, installation dans le salon de mémé, où je me suis enfoncé dans un canapé moelleux, tandis que le whisky m’entourait de ses odeurs sous le son assourdissant d’un groupe de papys du rock.

DSC_0181Nous finissons par retourner à notre appartement géant [2 lits deux places, une cuisine équipée, un salon géant…] sans éviter de croiser quelques Irlandaise fort court vêtues et en états d’ébriété offrant une vue totale sur leurs sous-vêtements.

C’est sur cette vision peu commune que nous terminons la journée [je vous l’accorde, il y a pire]

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :