Galway & Le Connemara, Irlande – Mes lacs du Connemara

Terre brûlée au vent
Des landes de pierre,
Autour des lacs,
C’est pour les vivants
Un peu d’enfer,
Le Connemara.

DSC_0659C’est sur ces paroles éternelles de Michel Sardou que la journée a démarré [maintenant que vous les avez bien en tête, ne me dites pas merci]. Aujourd’hui, nous partons visiter les terres du Connemara à 1h30 de Galway. Mais avant petit déj!!!…Euh ouais non en fait… Jus de chaussette tirant sur le noir et croissants d’avant-hier réchauffés, le breakfast du pauvre chez nos hôtes…bref, nous avons l’estomac dans les talons….

DSC_0751Nous partons au plus proche Mac Do demander un Mac Morning sinon on pète les plombs. Mais il est trop tard [11h05]. Résultat, re-café, un muffin et un smoothie et go to le Connemara. La route est une sorte de fantaisie à ciel ouvert. Imaginez-vous dans un monde fantastique, au milieu de Winterfell cerné de montages noires, de vertes prairies, le tout parsemé de lacs à l’eau sombre.

DSC_0683Pour tout vous dire, j’ai regardé les paysages une demi-heure puis je me suis effondré à l’arrière de la voiture pour me réveiller à Clifden. Charmante bourgade touristique au milieu de la région du Connemara. Après un petit repas, nous décidons de partir vers le parc national. Nous n’y trouvons pas notre compte. C’est un parc forestier comportant des montagnes et des points de vue. Loin de notre imaginaire de plaines vertes parcourues de rochers et couvert de lacs. Après une observation de la carte, nous filons au sud. Nous atteignons la mer d’un surprenant bleu turquoise et sous un soleil de plomb. Sur une petite plage, quelques Irlandais bravent l’océan Atlantique et ses températures glaciales. J’observe à l’horizon cet étrange contraste entre temps d’été caniculaire et pluies soudaines qui s’abattent sur le pays. Puis au détour d’un chemin, puis d’un autre et encore un autre pour finir sur un vrai chemin de chèvre, nous y sommes.

DSC_0742Le Connemara, le vrai, celui de Michel Sardou [je ne suis pas fan de ce chanteur, soyons d’accord]. Sur notre route, nous croisons des moutons à tête noire se baladant en liberté sur la route ou les plaines alentours. De grands étendues vertes et rocailleuses s’offrent à nous à perte de vue dans le fond en décor d’imposantes montagnes noires ou bleues!! L’Irlande nous montre un visage encore exceptionnel.

DSC_0774Après avoir pris notre dose de paysages, nous amorçons le retour sur Galway, quelques arrêts photos, un assoupissement de ma part et nous voilà rentrés. Le temps de faire une pause et moi un footing, nous partons sur Galway pour manger indien [et au moment où je vous écris mon estomac est décédé 5 ou 6 fois] pour ensuite s’installer dans un pub et écouter un concert des plus formidables [alors à ce moment, je décédais debout]. Une jeune fille donnait de la voix en jouant de la guitare avec brio, les irlandaises se déhanchaient et la bière était tirée. Encore une bonne soirée dans les rues bondées de Galway. Avec toutes sa ribambelle de clichés outre atlantique : les filles de 15 ans en chaussures de porn avec les tenues les plus indécentes que vous pouvez imaginer, les mecs bourrés à la bière qui hésitent entre meilleurs potes ou se mettre dessus, les gars qui grattent des guitares sans savoir pourquoi, Des cowboys qui taxent des clopes….

Il ne manquait que notre petite balade pour rentrer chez nous sous le ciel Irlandais pour profiter pleinement de la soirée.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s