Chapitre ## : Un simple regard – Acte 4

François est à une soirée d’anniversaire avec ses amis. En sortant du bar pour prendre l’air, il croise le regard d’une jeune femme qu’il n’est pas près d’oublier. Sous le choc de cette rencontre inopinée, un ami vient le rechercher. Perturbé, François se demande ce qu’il va faire.

Pour lire la partie 1, la partie 2, la partie 3.

Puis merde, je me dis que ce n’est pas qu’un simple regard, je le sais pertinemment. Je saisi mon portable et tente de partir à la recherche de cette étudiante inconnue sur Facebook. Mes bribes de souvenirs me donnent son prénom. J’ai bien d’anciens étudiants ou contacts qui me permettront de la retrouver par la voie des liens sociaux. Enfin, après quelques minutes, je tombe sur son profil, la photo est digne d’un magazine de mode mais son regard reste le même : bleu, froid et pénétrant en même temps. Que faire…

phone_unlock

Son ancien prof qui la drague, quelle blague. Je ne me trouve absolument pas drôle. Guy me demande de lâcher mon “putain” de portable de venir boire à la santé de Louis. Je l’écoute à peine. Je réfléchis à quoi faire. Je décide de prendre l’option la plus simple : je lui écris un bref message pour m’excuser de l’avoir laissée en plan et je lui propose de prendre un verre sans date ni heure, en évoquant une vague excuse professionnelle, juste par politesse. Je me dis que ça coute rien puis avec de la chance cela effacera cette impression folle qu’elle m’a laissée.

Sa réponse ne se fit pas attendre.

– Que fais-tu après ?

Après ? Il n’était pas loin de deux heures du mat. Ce que je faisais, je n’en savais rien. Mais je savais que si je lui proposais de la rejoindre en face, il allait se passer quelque chose. Son regard n’était ni anodin, ni insignifiant. Je n’ai aucun coup d’avance, je n’ai rien calculé et je ne calcule rien. Je me sens pris au piège. Je ne sais pas pourquoi je le fais mais je dois répondre même si je ne mesure pas toutes les conséquences de mes actes. Même si cela est une erreur, même si ce n’est pas une bonne idée, j’ai l’impression d’être comme le papillon qui s’approche trop près du feu. Je vais à coup sûr me brûler les ailes. Au fond, peu importe, je suis sous le charme mais en même temps complètement désorienté. Ma réponse fut laconique.

– Je ne sais pas.

Cette réponse résume tout mon état d’esprit. Je ne savais pas ce que je faisais mais je le faisais. Sa réponse fut toute aussi brève que convaincante.

– Retrouve-moi…

Mon cœur fit un bond dans ma poitrine. Les minutes passent mais me semblent être des heures. Puis au fur et à mesure mes amis partent, je m’arrange pour n’avoir personne à ramener. Richard et Guy me demandent ce que je fais, ce n’est pas dans mes habitudes de faire les fermetures. Je trouve une excuse qui me semble pathétique pour esquiver tous types de questions trahissant mes intentions. Mes deux derniers compères partent enfin. Je reste seul au Baril au milieu des serveurs qui commencent à ranger.

Je sors pour la retrouver. Elle est toujours là, en face sur la terrasse du Mixeur, dans sa robe blanche, un verre à la main. En me voyant arriver, son regard bleu acier s’illumine et me fixe de plus belle pour ne plus me lâcher, ses yeux semblent humides et ses pupilles sont dilatées ce qui amplifie le pouvoir envoutant de ses yeux et avec son sourire, je finis par perdre pieds. Notre discussion sans queue ni tête reprend. Je l’écoute. Les sourires sont plus insistants, les silences plus longs, les cheveux plus gênants, la distance entre nous plus réduite.

Je comprends en la regardant que son regard n’est vraiment pas qu’un simple et banal regard, c’est bien plus, bien plus que ça.

C’est un magnifique regard.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :