Mes Invités Airbnb

Au mois de mars de cette année, j’ai ouvert mon appartement à la location d’Airbnb. Je m’étais bien renseigné sur les modalités aussi bien fiscales que financières. L’objectif premier était de rembourser à petit niveau mes travaux engagés dans mon appart. J’ai découvert autre chose via cette expérience Airbnb. Une fabuleuse expérience humaine, une véritable aventure d’échanges et de rencontres dans ma petite colocation temporaire comme je la nomme.

airbnb

Par où commencer. J’ai tellement vu de gens en peu de temps. L’une des choses à retenir c’est que je n’ai jamais parlé autant anglais de ma vie. Au point où je prenais des automatismes de merde dans mon quotidien [Comme parler en anglais à mon chat, ce qui ne sert fondamentalement à rien]. De toute manière depuis avril, je dois parler anglais en moyenne une fois par semaine avec des gens. Le problème c’est que je fais parfois une sorte de Spainenglish dégueulasse.

Je pourrais vous raconter comment je me suis retrouvé chez moi dans une soirée avec des gens d’Arizona et de Floride à boire du champagne et à parler fort jusqu’à trois heures du mat. Peut-être devrais-je vous parler de ces New-yorkais baba cool et écrivains qui m’ont préparé un repas à l’américaine quand je suis revenu du taf. Ou encore Antony et Caity avec qui j’ai parlé de soccer et l’US team lors de la Word cup et qui m’invitaient à me balader avec eux. Depuis nous avons gardé contact et prenons des nouvelles des uns et des autres. Le mieux c’est que je me suis vu discuter ou partir dans des conversations longues et compliquées [business quand on l’enseigne, on en parle.] dans mon anglais improbable durant des heures ou pendant un footing. Je peux aussi parler de cette jeune fille à la robe rouge qui est arrivée chez moi lors d’une soirée et qui a fait une forte impression auprès de mes invités. Mais aussi de ces deux jeunes étudiantes franco québécoise qui ne se sont pas débrouillé avec le site  et qui m’ont invité en retour à Troyes pour une visite de leur ville d’adoption. Et ainsi de suite.

J’ai accueilli des argentins en passage à Reims, des sud-africaines me proposant de les accompagner visiter des maisons de champagne. Des anglais, Des français, des russes, des allemands, des belges…. C’est simple des six continents, quatre sont passés par chez moi. Il ne manque plus que l’Asie [enfin j’ai eu des français qui venaient du Laos] et l’Océanie [problème réglé à la rentrée]. Cette diversité m’assure une ouverture d’esprit sur le plan humain, je reste encore abasourdi par tout ce que j’ai vécu. Un incroyable ensemble de situations toutes aussi formidables les unes que les autres.

Bien au-delà du caractère financier, c’est surtout sur le plan humain que je vis une excellente expérience. Je ne saurais que vous recommandez celle-ci si vous aimez les langues étrangères et vous êtes prêt à ouvrir votre maison.

Publicités

Sinon, tu peux laisser un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s